Immobilier

« Avec Ossabois, nous diviserons par deux les délais de construction », Sébastien Matty, président de GA Smart Building

Mots clés : Bâtiment d’habitation individuel - Bois - Entreprise du BTP

GA Smart Building a annoncé ce mercredi 24 janvier, l’acquisition d’Ossabois, le leader français de la construction bois de logements, racheté à Bouygues Immobilier. Objectif pour le promoteur et constructeur spécialisé dans l’immobilier d’entreprises ? Réduire l’empreinte carbone de ses opérations, leur délais de livraison, et accélérer son entrée dans le marché résidentiel.

Pourquoi avoir acquis Ossabois ?

Sébastien Matty : Ossabois est le leader de la construction bois de logements. Cette acquisition s’inscrit dans une dynamique de développement de notre entreprise et consolide notre position de leader de la construction hors site en France. En utilisant la technologie d’Ossabois, nous améliorerons le bilan carbone de nos opérations et nous réduirons les délais de construction. Actuellement, nos délais sont plus courts de 20 à 30% par rapport aux procédés traditionnels. Demain, ils pourraient être réduits de moitié, toujours par rapport aux modes constructifs traditionnels.

 

Avec ce rachat, vous accélérez aussi votre entrée dans le secteur résidentiel….

S.M. : Effectivement. Nous accélèrerons sur le secteur de l’hôtellerie, où nous sommes déjà présents, et sur les résidences gérées. Nous pourrons désormais proposer des opérations mixtes, que les collectivités locales souhaitent développer.

 

Quel est l’agenda de l’intégration d’Ossabois ?

S.M. : Durant toute l’année 2018, nous développerons les synergies technologiques et commerciales. La marque Ossabois continuera d’exister, et la société poursuivra le développement de son activité actuelle, pour partie avec d’autres constructeurs que GA Smart Building. Mais quand nous opterons pour la construction bois, nous ferons très majoritairement appel à Ossabois.

Et dès 2019, de premières opérations combinant les compétences de GA Smart Building et d’Ossabois seront développées. L’idée consiste à intégrer le bois dans nos procédés constructifs pour proposer des solutions mixtes bois-béton. Alors qu’aujourd’hui, deux filières s’affrontent – ceux qui construisent 100% bois et ceux qui misent sur le 100% béton – nous pensons que chaque matériaux doit trouver sa place en fonction des projets à développer.

 

Quelles sont vos perspectives pour 2018 ?

S.M. : Ossabois a une quinzaine de chantiers en cours et un carnet de commandes d’un an. De notre côté, nous dénombrons une vingtaine de chantiers en cours représentant 300 000 m² en développement, et nous disposons également d’un carnet de commandes d’un peu moins d’un an. Pour 2018, nous misons sur un chiffre d’affaires de 275 millions d’euros, sans compter les résultats d’Ossabois.

 

Focus

GA Smart Building et Ossabois en chiffres

GA Smart Building mise sur un CA 2O18 de 275 M€ (contre 2OO M€ en 2O17 selon ses prévisions). La société, très présente sur le secteur tertiaire, livre chaque année au minimum 1OO.OOO m². Parmi ses derniers projets, le constructeur et promoteur toulousain compte de nombreux sièges sociaux, hôtels, ensembles industriels, plateformes logistiques, etc.

Ossabois affiche un CA consolidé de 38 M€ en 2O16. L’ancienne filiale de Bouygues Immobilier livre chaque année 1 OOO à 1 2OO logements et 1 5OO à 2 5OO modules, chambres étudiantes, hôtels, internat, etc.

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X