En direct

Avec Myral, l'isolation passe au sur-mesure

CHRISTIANE PERRUCHOT |  le 27/04/2018  |  EnergieConjonctureCôte d'OrIlle-et-VilaineMoselle

Le fabricant d'ITE bourguignon mise sur la R & D pour se faire une place sur le vaste marché de la rénovation thermique.

Myral a vaincu les flammes. Ses revêtements de façade isolants ont subi avec succès les épreuves de résistance au feu sur un échantillon de façade grandeur nature selon le protocole d'essais Lepir 2 (local expérimental pour incendie réel à deux niveaux). « Nous devons clairement cette performance à notre type de pose qui ne requiert pas de lame d'air », se félicite Sylvain Bonnot, P-DG de l'entreprise familiale. Les panneaux d'isolation par l'extérieur (ITE) que Myral fabrique dans son usine d'Is-sur-Tille (Côte-d'Or) sont constitués d'un isolant en polyuréthane de haute densité (55 kg/m3 ), serti entre un parement en aluminium et un pare-vapeur. Le complexe est vissé directement sur la façade ou sur une couche d'isolant, sans ossature et sans lame d'air.

« Optimiser le mode constructif ». Depuis qu'il a repris l'entreprise de son père en 1997, Sylvain Bonnot n'a eu de cesse de chercher à améliorer l'efficacité énergétique du produit dont il était l'importateur, un revêtement de façades fabriqué en Allemagne.

Ce fut d'abord un procédé breveté d'emboîtement des panneaux par des rives de fixation en PVC extrudé, qui supprime les ponts thermiques et les raccordements visibles. Puis, en 2014, un investissement de 4,3 M€ dans une ligne automatisée permet la fabrication simultanée des profils en PVC et la pose du complexe isolant sur les parements en aluminium. Un progiciel de gestion intégré gère la ligne de production, du devis à l'expédition.

Pour s'adapter aux conditions d'aides allouées aux travaux de rénovation des bâtiments publics, l'industriel a ensuite lancé un système de vêture mince, de 85 mm. Aujourd'hui, en prévision de la réglementation thermique 2020, les travaux du bureau d'études de quatre personnes portent sur une plus grande épaisseur, jusqu'à 240 mm au lieu de 182 mm maximum aujourd'hui. « Nous recherchons en permanence à optimiser le mode constructif », insiste le dirigeant. La recherche et développement mobilise ainsi 3 % du chiffre d'affaires.

Architectes prescripteurs. Historiquement installé sur le marché de la maison individuelle, Myral scrute avec un intérêt croissant les marchés publics, le tertiaire et l'habitat collectif. Avec les architectes comme prescripteurs, la PME se félicite de conjuguer la performance thermique et l'esthétique. « L'outil de production et le bureau d'études permettent de réaliser des panneaux sur mesure, à la dimension du calepinage du maître d'œuvre », précise Sylvain Bonnot. L'an dernier, ses solutions ont habillé un immeuble de 40 logements passifs à Rennes, et, dans une déclinaison de teintes dorées, les façades d'un bâtiment de l'université de Lorraine sur le technopôle de Metz.

L'entreprise ne néglige pas pour autant la maison individuelle. Pour cela, elle est épaulée par des filiales de mise en œuvre en Côte-d'Or, dans l'Ouest et en Ile-de-France, issues de sa croissance externe, et par un réseau d'artisans indépendants.

22 M€ de CA en 2017.

80 salariés.

200 000 m2 de Vêtures par an.

PHOTO - 12667_772869_k2_k1_1830081.jpg
PHOTO - 12667_772869_k2_k1_1830081.jpg
Deux brevets récents

Myral a déposé ces dernières années deux brevets pour la mise en œuvre de ses vêtures. Le premier sécurise les opérateurs pendant la pose de bardages destinés à rénover des façades contenant de l'amiante. Il s'agit d'une cloche aspirant les poussières générées par les percements des supports. La seconde innovation imite la technique à joint debout utilisée dans les couvertures en zinc : une bande métallique est ajoutée à la jonction des panneaux.

Commentaires

Avec Myral, l'isolation passe au sur-mesure

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Droit et gestion des collectivités territoriales - 2018

Droit et gestion des collectivités territoriales - 2018

Livre

Prix : 83.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Décrypter les finances publiques locales

Décrypter les finances publiques locales

Livre

Prix : 59.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Négoce 446 - Spécial TOP 100 de la distribution bâtiment-bricolage 2018

Négoce 446 - Spécial TOP 100 de la distribution bâtiment-bricolage 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 25.00 €

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur