Le moniteur
Avec l’eVito, Mercedes crée un utilitaire zéro émission
eVito de Mercedes-Benz - © Mercedes-Benz

Avec l’eVito, Mercedes crée un utilitaire zéro émission

Paul Pastré |  le 19/04/2019  |  Véhicules utilitaires100 % eau et énergie 100 % gros œuvre 100 % second œuvre

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Artisans
Véhicules utilitaires
100 % eau et énergie
100 % gros œuvre
100 % second œuvre
Valider

Prévue cet été, la commercialisation du fourgon en version électrique vise les artisans amenés à travailler en centre-ville, où les conditions d’accès sont amenées à se durcir pour les véhicules diesel.

Quasi nulle il y a deux ans, l’offre de véhicules utilitaires à propulsion électrique s’enrichit chaque trimestre de nouveaux modèles. Après l’e-Crafter de Volkswagen ou le Master Z.E. de Renault en 2018, et avant les déclinaisons électriques du Jumpy et de l’Expert de PSA en 2020, Mercedes-Benz se lance dans la course avec son eVito, mis en vente dès cet été. La marque allemande annonce pour son fourgon une charge utile de 1073 kilos, comparable au Vito thermique, pour un volume de chargement inchangé à 6 m3 grâce au positionnement des batteries sous le véhicule. Une version allongée permet de pousser l’empattement de 23 cm, pour une charge utile ramenée à 1048 kilos. La vitesse maximale est de 120 km/h, même si Mercedes-Benz préconise une utilisation à 80 km/h pour optimiser l’autonomie.


Une autonomie de 150 km


Car comme pour les autres fourgons électriques, c’est l’autonomie qui suscite le plus d’attention : Mercedes-Benz garantit 150 kilomètres en conditions optimales, et un temps de chargement ramené à six heures. Une performance en ligne avec la concurrence, même si elle semble limiter la clientèle à des artisans exerçant en centre-ville, où les conditions d’accès sont amenées à se durcir pour les véhicules diesel dans les prochaines années. Le secteur de la logistique est une cible prioritaire : les premières grosses commandes d’eVito viennent d’ailleurs d’acteurs de la livraison comme Amazon ou Hermes en Allemagne. « Son autonomie et sa charge utile répondent également à d’autres utilisations, par exemple pour des commerciaux ou des techniciens d’intervention SAV », précisent les équipes de Mercedes-Benz France.


Élargissement de la gamme électrique


Le constructeur allemand croit au potentiel de développement des utilitaires électriques et annonce un élargissement de la gamme dans les prochaines années. Dans la foulée de l’eVito, le eSprinter devrait sortir d’ici la fin 2019, avec la possibilité d’installer quatre batteries pour atteindre 150 km d’autonomie et une charge maximale de 900 kilos, ou seulement trois batteries pour gagner 140 kilos de charge utile, avec un rayon d’action de 115 km. « Ces prochaines années nous allons électrifier l'ensemble de notre gamme utilitaires, a précisé Harry Salamon, directeur général Vans de Mercedes-Benz France, pour aller vers une flotte zéro émission répondant aux attentes en termes de fonctionnalité, de flexibilité, de fiabilité et d'économie au quotidien. » La filiale hexagonale du constructeur a par ailleurs noué un partenariat avec la société Proxiserve pour préconiser à ses clients des solutions de recharge.

Commentaires

Avec l’eVito, Mercedes crée un utilitaire zéro émission

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Éclairage des espaces extérieurs

Éclairage des espaces extérieurs

Date de parution : 05/2019

Voir

L'assurance construction

L'assurance construction

Date de parution : 04/2019

Voir

La concession d'aménagement et ses alternatives

La concession d'aménagement et ses alternatives

Date de parution : 04/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur