En direct

Avec Katerra, la Silicon Valley s'attaque à la construction

Philippe Coste, à New York |  le 01/06/2018  |  InternationalTravail

Bâtiment -

Cette start-up américaine entend révolutionner le secteur, avec un modèle entièrement intégré et digitalisé, de la production de matériaux au chantier.

La nouvelle a mis la Silicon Valley en joie, tout en provoquant un mini-séisme dans le secteur du BTP américain. Début avril, Vision Fund, le plus grand fonds d'investissement technologique du monde et nanti d'une capacité d'investissement de plus de 93 milliards de dollars, annonçait injecter 865 millions de dollars dans la start-up Katerra. Une jeune pousse apparue sur les radars voilà un peu plus deux ans et qui promet de « disrupter » l'industrie de la construction.

Sa recette ? L'intégration « verticale » de toutes les phases : conception des bâtiments, production de bois massif et CLT, assemblage en usine des modules préfabriqués, montage sur chantier… Et une organisation régentée par un système d'information unique et partagé promettant d'optimiser chaque étape. « Pas moins de 70 % des investissements en nouvelles technologies pour la construction ont lieu aujourd'hui aux Etats-Unis, met en perspective Jose Luis Blanco, expert au sein du cabinet de conseil McKinsey et auteur du rapport “La nouvelle ère de la technologie de l'ingénierie et de la construction”, publié en juillet 2017. C'est un indice d'un changement profond, après des décennies de paralysie, dues à la difficulté des entreprises américaines à digérer le progrès informatique, mais aussi à prendre le risque d'investir. » C'est la première incursion dans le BTP de Vision Fund, fonds copiloté par le géant japonais des télécoms SoftBank et le fonds souverain saoudien. Cette méga-opération place Katerra aux avant-postes de la transformation du secteur. L'heureux bénéficiaire du pactole n'a rien d'une entreprise quelconque du bâtiment. Katerra a été créé fin 2015 à Menlo Park (Californie), berceau de Google et siège de Facebook. Et la jeune pousse est bien décidée, malgré son modeste carnet de commandes de 1,3 milliard de dollars au regard d'un marché américain de la construction qui [...]

Cet article est réservé aux abonnés Moniteur, abonnez-vous ou connectez-vous pour lire l’intégralité de l’article.

Déjà abonné

Saisissez vos identifiants

Mot de passe oublié ?
Se connecter

Pas encore abonné

En vous abonnant au Moniteur, vous bénéficiez de :

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index

Commentaires

Avec Katerra, la Silicon Valley s'attaque à la construction

Votre e-mail ne sera pas publié

Librairie du Moniteur

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Livre

Prix : 24.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX