En direct

Avec Jean-Louis Cohen, pour sauver la Butte-Rouge !
Jean-Louis Cohen - © © Ekaterina Izmestieva

Avec Jean-Louis Cohen, pour sauver la Butte-Rouge !

JACQUES-FRANCK DEGIOANNI |  le 01/03/2019  |  RéalisationsHauts-de-Seine

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Architecture
Réalisations
Hauts-de-Seine
Valider

A Châtenay-Malabry (Hauts-de-Seine), la cité-jardin de la Butte-Rouge forme un ensemble patrimonial remarquable, mondialement reconnu. Un ensemble aujourd’hui menacé, que l’architecte et historien Jean-Louis Cohen entend défendre…

Créée en 1920 à Châtenay-Malabry, la cité-jardin de la Butte-Rouge, une «ville à la campagne» abrite près de 4000 logements dans un écrin de verdure de 65 hectares. Un important projet de rénovation est prévu pour ces prochaines années, qui prévoit la démolition de certains immeubles...

Une hérésie contre laquelle s’élèvent des associations telles que DoCoMoMo France (Documentation et conservation des édifices et sites du mouvement moderne) et Sites et Monuments (Société pour la protection des paysages et de l’esthétique de la France) qui réclament le classement de la Butte-Rouge en «Site Patrimonial Remarquable». En effet, contrairement aux cités-jardins de Suresnes et de Stains, elle n’est pas protégée contre les prédateurs de la promotion immobilière…

L’architecte et historien Jean-Louis Cohen, professeur au Collège de France et professeur en histoire de l’architecture à l’Institute of Fine Arts à l’Université de New York, soutient le combat en faveur de la préservation du site.

Il donnera une conférence le vendredi 15 mars 2019 à 17h00 au Centre protestant de Châtenay-Malabry (36, rue Jean-Longuet).

Signez la pétition : "Non au démembrement de la Butte-Rouge!".

Commentaires

Avec Jean-Louis Cohen, pour sauver la Butte-Rouge !

Votre e-mail ne sera pas publié

Valnay

05/03/2019 14h:24

La butte rouge est une référence en urbanisme comme des quartiers dans Paris pourquoi la Banlieu n’aurait pas droit à préserver ses quartiers les plus emblématique, ce qui a réussi pour le centre est valable pour la périphérie.

Votre e-mail ne sera pas publié

andre moulin

06/03/2019 09h:32

Au contraire de la pétition à signer, cet article ne dit pas un mot sur l'idéal social de la Butte Rouge, à savoir pour les ménages modestes. Le projet du maire n'est clair que sur le point suivant: Ne garder que 1/3 de logements sociaux, les 2 autres tiers étant pour moitié en social intermédiaire (loyer plus que doublé) et pour moitié en accession à la propriété pour ménages aisés. C'est justement pour ce dernier tiers que des démolitions reconstructions sont prévues. J'espère de tout coeur que J.L. COHEN parlera également de cette "épuration sociale" programmée.

Votre e-mail ne sera pas publié

Nini

15/04/2019 22h:44

Pourquoi vouloir s'acharner à conserver des immeubles qui ont mal vieilli à l'instar de ceux du Plessis-robinson qui ont été rénovés voire reconstruits il y a une vingtaine d'années ? Je me demande si ceux qui s'acharnent voudraient y habiter eux-mêmes...

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

170 séquences pour mener une opération de construction

170 séquences pour mener une opération de construction

Date de parution : 01/2020

Voir

55 outils pour la conduite de chantier

55 outils pour la conduite de chantier

Date de parution : 01/2020

Voir

Réhabilitation énergétique et mobilité urbaine

Réhabilitation énergétique et mobilité urbaine

Date de parution : 12/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur