En direct

Avec In/Out, la SFL joue la carte du campus urbain

le 08/06/2012  |  Hauts-de-SeineFrance entièreCollectivités locales

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Hauts-de-Seine
France entière
Collectivités locales
Valider
BOULOGNE-BILLANCOURT -

Les démolitions ont commencé sur le site de Thomson Média, quai Alphonse-Le Gallo, à Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine). Des bâtiments industriels en brique et un parking silo en béton vont faire place nette au projet In/Out (34 355 m² Shon), dont la Société foncière lyonnaise, propriétaire, est maître d’ouvrage. Restera un grand bâtiment patrimonial (1923) de 31 000 m² (Adolphe Bocage, architecte) à usage de bureaux, rénové et mis aux normes. Il sera accompagné d’un pôle services neuf de 3 900 m².

« Notre ambition : constituer un campus urbain à l’échelle humaine, dans un lieu patrimonial, sur un site étendu (1,4 ha) ouvert sur la ville et sur la vallée de la Seine, doté d’une entité de travail et d’une autre de services. Sans nous opposer aux tours, nous jouons la carte de l’horizontalité, permettant une meilleure communication entre services », souligne Dimitri Boulte, directeur général adjoint de la SFL.
Face au Domaine de Saint-Cloud, en bord de Seine, avec ses deux dômes caractéristiques, le grand bâtiment blanc de Bocage est en structure béton. Conçu pour abriter des ateliers d’une société de construction de téléphones (LMT), il fut transformé en bureaux dans les années 1980.

Espaces panoramiques

« Nous avons conservé les façades, les poteaux, les planchers du bâtiment, mais avons déplacé les noyaux verticaux », explique Jérôme Liberman, chef du projet et architecte associé à DTACC. Un patio paysager de 1 600 m² sera créé en cœur d’îlot. Les deux dômes seront recouverts de vitrages. Ils deviendront des espaces panoramiques offrant une vue exceptionnelle. Long de 95 m, le bâtiment (R 7) pourra accueillir 2 540 personnes. Sur la partie arrière, le pôle services est un pavillon (R 2) résolument contemporain, en structure béton, recouvert d’une peau en écailles d’Inox moiré. Long de 84 m, il est doté de cinq niveaux en sous-sol (586 places de stationnement).
Le traitement paysager reprend l’opposition entre le bâtiment néoclassique (« In ») et le nouveau bâtiment contemporain (« Out »). Le paysagiste, Pascal Gasquet, propose devant l’immeuble de bureaux un grand parvis minéral traité selon une trame géométrique au sol. En écho, lui répond une seconde partie en jardins, tout en courbes, avec un système aléatoire de plantations, où se trouve le pôle services. Complémentaires, les deux bâtiments génèrent une fluidité communicante à la manière des universités américaines. La SFL vise un grand siège social comme locataire (500 euros/m²/an). Démarré en janvier, le chantier devrait être achevé à la mi-2013. Coût : entre 90 et 100 millions d’euros.

PHOTO - 647786.BR.jpg
PHOTO - 647786.BR.jpg - © dtacc
Fiche technique

Maître d’ouvrage : Société foncière lyonnaise ; maître d’ouvrage délégué : Hines ; AMO HQE : Deerns France. Architecte (mandataire) : DTACC ; maîtrise d’œuvre générale : Egis Bâtiments ; architecte d’intérieur (pôle services) : Jouin Manku. Paysagiste : Pascal Gasquet. Entreprise générale : Bouygues Bâtiment Ile-de-France.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Code commenté de la commande publique

Code commenté de la commande publique

Date de parution : 09/2019

Voir

Histoire de l’architecture agricole

Histoire de l’architecture agricole

Date de parution : 07/2019

Voir

Règlement de sécurité incendie ERP avec historique des versions

Règlement de sécurité incendie ERP avec historique des versions

Date de parution : 07/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur