En direct

Avec In'li, Action Logement veut produire 80 000 logements intermédiaires en Ile-de-France d'ici 2025
Benoist Apparu, président du directoire d'In'li , Antoine Pinel, directeur général et Bruno de la Loge, directeur général adjoint - © © In'li

Avec In'li, Action Logement veut produire 80 000 logements intermédiaires en Ile-de-France d'ici 2025

Barbara Kiraly |  le 23/01/2018  |  ImmobilierTechniqueBâtiment

In'li, la filiale d'Action Logement (l'ex-1% logement) dédiée à la production et la gestion du logement intermédiaire en Ile-de-France investira 18 milliards d'euros pour produire 80 000 logements intermédiaires en zone A bis et A de la région francilienne d’ici 2025. 80% de la production sera réalisée grâce à la vente en l’état futur d’achèvement (Vefa) - des conventions d’objectifs sont en cours de négociations avec les promoteurs -  le reste sera réalisé en maîtrise d’ouvrage directe.

C’est un concurrent direct du groupe SNI qu’Action Logement a mis sur pied. Avec In’li, l’ex 1% Logement, souhaite construire 80 000 logements intermédiaires (LI) en Ile-de-France. « Selon nos études, les besoins en 10 ans oscillent autour de 150 000 LI, nous répondrons à un peu plus de 50% de la demande », lance Benoist Apparu, président du directoire d’In’li, ex-ministre délégué au Logement (2009-2012) et ex-député LR de la Marne (2007-2017) lors de la présentation de la stratégie de la société ce mardi 23 janvier.

La montée en charge sera progressive. En 2018, 3600 LI seront produits, 5000 en 2019 puis 8000 – la vitesse de croisière – en 2019. Et comme pour le patrimoine de Foncière Logement, une autre filiale d’Action Logement, « les logements détenus par In’li seront transférés, à terme aux Caisses de retraite », précise Jacques Chanut, président d’Action Logement.

Se développer en zone Abis et A

Les 80 000 LI à construire seront réalisés à 80% par les promoteurs, via la vente en l’état futur d’achèvement (Vefa), les 20% restants seront effectués en maîtrise d’ouvrage directe (densification du parc, transformation de bureaux en logement, etc.). « Nous négocions actuellement des conventions d’objectif avec les promoteurs », dévoile Benoist apparu. Au total, l’objectif de production représente un investissement de 18 milliards d’euros. « 6000 Vefa par an pourront être réalisées par les promoteurs et jusqu’à 2000 LI pourraient être bâtis par des monteurs d’opérations », estime l’ancien député LR.

La zone de développement d’In’li sera très serrée : « nous n’achèterons (des terrains et des logements) qu’en zone A bis et A, à moins de 10 minutes à pied d’un réseau de transport ferré et nous ne prendrons pas en compte les réseaux de bus », poursuit l’ancien ministre du Logement. Le prix d’achat moyen oscillera autour de 227 000 euros. « Actuellement, notre parc se compose de nombreux T3 et T4, nous souhaitons majoritairement acheter des deux pièces pour coller à notre cible, les jeunes actifs et classes moyennes, et baisser la quittance. »

Fonds et financements obligataires

Pour financer les 18 milliards d’investissement, In’li mettra 50% de fonds propres sur la table. La société cèdera donc une partie de son parc à ses locataires. Sur 42 000 logements détenus actuellement, In’li prévoit d’en vendre 30 000. En parallèle, la société compte « développer un fonds d’investissement dédiés aux investisseurs institutionnels, avoir recours au démembrement de propriété pour baisser nos besoins en fonds propres, etc. », énumère l’ancien ministre.

Les 50% restants seront financés par l’endettement. Actuellement, In’li a recours à l’endettement bancaire amortissable. « Nous ferons appel aux prêts in fine, ou au financement obligataire, nous ferons donc noter notre société d’ici la fin d’année », poursuit l’ancien ministre.

100 000 logements intermédiaires en France pour Action Logement d’ici 2025

Dans sa stratégie de développer 1OO OOO logements intermédiaires (LI) en France, Action Logement mise sur le développement de quatre structures à l’image d’In’li (8O OOO LI en Ile-de-France) qui construiront 2O OOO LI en province. En plus d’In’li en Ile-de-France, l’ex-1%  a déjà lancé une plateforme en Auvergne Rhône-Alpes et dans le Grand Est. Deux autres seront mis sur pied d’ici l’été 2O18 en Paca et dans le Sud-Ouest.

Commentaires

Avec In'li, Action Logement veut produire 80 000 logements intermédiaires en Ile-de-France d'ici 2025

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Livre

Prix : 24.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX