En direct

Avec Home, Google veut contrôler la maison connectée
Google Home se présente comme un objet design dont il est possible de choisir la couleur. - © © Google

Avec Home, Google veut contrôler la maison connectée

F.R. |  le 19/05/2016  |  BâtimentCultureProfessionArchitectureTechnique

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

BIM
Bâtiment
Culture
Profession
Architecture
Technique
Valider

La firme de Mountain View a dévoilé Home, un assistant domestique qui se contrôle par la voix. Ce terminal permet de jouer de la musique, obtenir des informations mais aussi contrôler les objets connectés du logement.

Année après année, à l'occasion de sa conférence annuelle Google I/O dédiée aux développeurs, le géant de l'Internet égraine ses innovations à venir. Ce 18 mai, au milieu des nouveautés sur le moteur de recherches, les applications Android et l'intelligence artificielle, Google a présenté Home. Ce terminal, appelé à trôner dans les logements des particuliers, est présenté comme un assistant domestique. Adoptant la forme d'un vase, il comprend une enceinte audio et répond à la voix.

Sans surprise, la palette des services offerts par cet objet est large. D'une phrase, il est possible de lui demander de jouer de la musique, de vous renseigner sur la météo, de décaler un rendez-vous dans votre agenda, de répondre une question de culture générale... Surtout, Home permet de contrôler à distance les différents objets connectés du domicile : il peut par exemple rehausser la température intérieure, déclencher le réveil du petit dernier qui fait la grasse matinée ou vous confirmer que les volets de votre chambre sont bien fermés.

Avec ce type de produit, Google entend occuper une place centrale dans la maison connectée. On imagine parfaitement les interactions possibles entre Home et Nest, le thermostat connecté appartenant à Alphabet, la maison-mère de Google. Dans l'éclairage, il est compatible avec les ampoules Philips Hue. Mais la communication avec d'autres objets connectés utilisant des protocoles propriétaires pourrait se révéler moins évidente.

Seul un succès commercial porté par l'image de Google permettra à Home de s'imposer dans les foyers et de devenir incontournable pour les acteurs de l'internet des objets. Mais, sur ce créneau, la firme de Mountain View est déjà à la traine : son rival, Amazon, a lancé un produit similaire baptisé Echo il y a déjà deux ans. 3 millions d'exemplaires ont d'ores et déjà été écoulés.

Commentaires

Avec Home, Google veut contrôler la maison connectée

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Éclairage des espaces extérieurs

Éclairage des espaces extérieurs

Date de parution : 05/2019

Voir

DICOBAT Visuel

DICOBAT Visuel

Date de parution : 05/2019

Voir

L'assurance construction

L'assurance construction

Date de parution : 04/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur