Le moniteur
Avec Gallery, Hager innove au service des professionnels
- © Hager

Avec Gallery, Hager innove au service des professionnels

Pierre Pichère |  le 25/06/2019  |  100 % eau et énergie HagerElectricitéInterrupteur

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Artisans
100 % eau et énergie
Hager
Electricité
Interrupteur
Valider

Le fabricant d'appareillages muraux a embarqué dans sa nouvelle gamme Gallery une série de fonctionnalités pour simplifier le quotidien sur les chantiers. Et réduire le nombre de références.

Une gamme unique pour tous les projets : c'est le pari de Gallery, qui cible aussi bien le résidentiel que le tertiaire, avec un design travaillé en conséquence. Mais au-delà de cette réduction significative du nombre de références, utile aussi bien à l'électricien qu'au négociant, Hager a introduit dans cette gamme une série de nouveautés qui simplifient le quotidien des installateurs.


Bandes lumineuses

Pour renforcer le caractère décoratif de ces appareillages, Hager propose en option une bande lumineuse périphérique. Celle-ci, équipée d'un fil noir, se clipse simplement sur le boîtier, puis se raccorde électriquement.


Témoin ou signalisation

A noter, le même module sert pour configurer la bande lumineuse en témoin (allumé quand la lumière l'est aussi) ou en signalisation  (toujours allumée). Le sens d'introduction du module dans le boîtier assurera l'une ou l'autre fonction.


Poussoir ou va-et-vient

Dans le même esprit, l'électricien peut, de la pointe de son tournevis, transformer le poussoir en va-et-vient, ou l'inverse, en enclenchant un mécanisme sur la face avant de l'interrupteur. Autant de références en moins dans la boîte à outils, et autant de risques d'erreur supprimés.


Double ou simple

Autre innovation, le module central est équipé d'ailettes. Celles-ci se cassent très simplement. Le professionnel peut alors loger dans le boîtier deux modules au lieu d'un, et créer ainsi un interrupteur double.

1,5² et 2,5²

Les bornes acceptent des fils souples comme des fils rigides. Un simple clic signale que le fil est raccordé.

Démontage par l'avant

Enfin, l'interrupteur se démonte intégralement par l'avant, en enlevant la plauqe, puis l'enjoliveur, et enfin en démontant le mécanisme avec un tournevis.

Commentaires

Avec Gallery, Hager innove au service des professionnels

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Code commenté de la commande publique

Code commenté de la commande publique

Date de parution : 09/2019

Voir

Histoire de l’architecture agricole

Histoire de l’architecture agricole

Date de parution : 07/2019

Voir

Maisons individuelles passives

Maisons individuelles passives

Date de parution : 07/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur