En direct

AUVERGNE L'investissement public tiré par la région

denis couderc |  le 20/11/1998  |  France Collectivités localesHaute-LoireCantalPuy-de-Dôme

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

France
Collectivités locales
Haute-Loire
Cantal
Puy-de-Dôme
Valider

La note de conjoncture du CLF-Dexia sur l'Auvergne of-fre une image contrastée de l'investissement. Contraste, d'abord, entre les différentes collectivités départementales et régionale, où le produit fiscal global augmente de 3,96 % de 1997 à 1998 (les bases de TP augmentent en moyenne de 4,2 % : 5,7 % en Haute-Loire, 2,2 % dans le Cantal). L'investissement (2,27 milliards de francs, + 8,4 % en 1997) est inégal selon les départements et s'appuie beaucoup sur les projets régionaux (+ 19 %). Il devrait évoluer à la hausse sur 1998.

Contraste aussi entre, d'une part, Clermont-Ferrand et les communes de moins de 10 000 habitants où la hausse des investissements de 1997 devrait se poursuivre, et, d'autre part, les communes qui ont encore peu investi et risquent d'augmenter leurs dépenses de fonctionnement à l'instar des départements.

Pour tenter de soutenir l'investissement communal, des conventions entre fédérations professionnelles (FRTP et FBTP Auvergne) et banques (Crédit agricole, Crédit local, Caisse d'épargne) ont mis à disposition des collectivités 320 millions de prêts à taux attractifs.

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil