En direct

Autoroutes du Sud de la France : Benetton confirme son intérêt

DEGIOANNI Jacques-Franck |  le 18/12/2001  |  CorseAlpes-MaritimesPyrénées-OrientalesBouches-du-RhôneAude

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Corse
Alpes-Maritimes
Entreprises
Pyrénées-Orientales
Bouches-du-Rhône
Aude
Alpes-de-Haute-Provence
Hautes-Alpes
Lozère
Hérault
Var
Vaucluse
Gard
Principauté de Monaco
Transports
France
Europe
Valider

Le groupe italien Benetton via sa société Autostrade a confirmé lundi 17 décembre 2001 son intérêt pour participer à la privatisation de la société des Autoroutes du Sud de la France (ASF), a déclaré Gilberto Benetton président d'Edizione Holding, qui contrôle les sociétés du groupe Benetton.
"Il ne s'agit encore que d'un intérêt préliminaire", a déclaré M. Benetton dans un entretien au quotidien économique Les Echos. "Nous avons déjà eu des contacts en France mais on nous a fait comprendre que la privatisation sera reportée après les prochaines élections, sans doute début mai".

Autostrade, principale société gestionnaire d'autoroutes en Italie, avait déjà indiqué en novembre par la voix de son administrateur délégué Vito Gamberale, être intéressée par la privatisation partielle d'ASF, mais pas à n'importe quel prix.
"Autostrade regarde avec intérêt cette opportunité, mais de manière rationnelle" avait indiqué M. Gamberale.
La privatisation d'ASF, dont 40 à 45% du capital devrait être cédé, avait été annoncée mi-octobre par le gouvernement français pour une opération prévue en 2002.

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil