En direct

Autoroute Moscou-Saint-Pétersbourg : une association somme Vinci de renoncer

Hugues Boulet |  le 21/07/2010  |  EntreprisesEuropeAssociationsTransports mécaniques

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Entreprises
Transports
Europe
Associations
Transports mécaniques
Valider

Un nuage serait-il en train de menacer la réalisation du projet de construction d'une autoroute de 636 kilomètres entre les deux plus grandes villes de Russie par le groupe français de BTP ? Une association russe s'y oppose, sous prétexte de non respect de l'environnement.

Une association de citoyens russes a demandé au Français Vinci de renoncer à la construction du premier tronçon de l'autoroute Moscou-Saint-Pétersbourg (43 km), qui passe à travers la forêt de Khimki, près de Moscou. Elle accuse le groupe de BTP français de promouvoir avec ce chantier "la destruction de l'environnement". La nouvelle autoroute traverse le parc forestier de Khimki, "la seule aire naturelle protégée importante dans cette région polluée et à la population dense", souligne l'association. La lettre adressé à Vinci l'accuse d'avoir "commencé à couper des arbres sans autorisation" et l'intime de "cesser immédiatement et sans condition" l'abattage. En réponse à ses accusations, Vinci indique que le "tracé a été décidé et reste du ressort des autorités russes. A ce stade, Vinci n'intervient pas sur le chantier".
Un consortium emmené par Vinci a signé, le 27 juillet 2009, un contrat de concession qui a pour objet la conception, le financement, la construction puis l'exploitation de ce tronçon. Le coût du projet est estimé à environ 1,57 milliard d'euros.
Ainsi que le rappelait le Bulletin européen du Moniteur en février dernier, 40 associations écologistes ont déjà demandé aux grandes banques internationales de ne pas participer au financement de l'autoroute. Les défenseurs de l'environnement s'élèvent notamment contre une décision du gouvernement du 5 novembre 2009, qui requalifie 150 hectares de forêt en terrains à usage de transports. En juillet, les autorités régionales avaient annoncé que la forêt ne serait coupée que sur 100 mètres de largeur et non 3 kilomètres.

Plus d'informations sur le BTP en Europe avec Le Bulletin européen du Moniteur

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Urbanisme de dalle

Urbanisme de dalle

Date de parution : 03/2019

Voir

Dictionnaire du droit de l’urbanisme

Dictionnaire du droit de l’urbanisme

Date de parution : 02/2019

Voir

Accessibilité en ville : guide des équipements publics

Accessibilité en ville : guide des équipements publics

Date de parution : 02/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur