En direct

Autorisation de travaux du contournement de Strasbourg : le tribunal administratif se prononce ce mardi
Perspective du projet de l'A355, rocade autoroutière payante qui contournerait Strasbourg par l'ouest, pour désengorger la capitale alsacienne. - © © Vinci

Autorisation de travaux du contournement de Strasbourg : le tribunal administratif se prononce ce mardi

Florent Maillet, avec AFP |  le 25/09/2018  |  RéglementationDroit de l'environnementBas-RhinDroit de l'urbanismeTravaux publics

Le TA de Strasbourg avait examiné mercredi 19 septembre l'arrêté préfectoral autorisant le lancement du chantier de la rocade, un des derniers espoirs pour les opposants au projet. Son jugement est mis en délibéré. Réponse le mardi 25 septembre.

C’est l’une des dernières grosse cartouche judiciaire des opposants au grand contournement ouest (GCO) de Strasbourg : le tribunal administratif de Strasbourg a examiné ce mercredi 19 septembre l'arrêté préfectoral autorisant le lancement du chantier de cette rocade à l'ouest de la capitale alsacienne. Devant l’ampleur de ce dossier, le tribunal a décidé de délibérer jusqu’à mardi 25 septembre, date à laquelle il rendra donc sa décision, comme le précise le quotidien les DNA :

Celle-ci pourrait mettre en suspens les travaux de construction de cette autoroute dite Grand contournement ouest (GCO) de Strasbourg, portée par Arcos (Vinci).

Ceux-ci ont débuté la semaine passée avec le déboisement de plusieurs parcelles, après l'évacuation d'une zone à défendre (ZAD) par les gendarmes dans la petite commune de Kolbsheim (Bas-Rhin).

Le député (LFI) de la Somme François Ruffin, présent pour soutenir les opposants, a exhorté la centaine de manifestants présents devant le tribunal à ne pas se décourager «  Parfois, les victoires surgissent au moment où on s'y attend le moins. Cette bataille, vous pouvez la gagner". Il a fustigé "l'Etat Vinci", qui se détermine contre l'avis d'experts "alors que l'effondrement écologique est déjà là".

Alsace Nature, à l'origine de ce recours, conteste que « Nous contestons que le GCO "va contribuer à l’amélioration du trafic autour de Strasbourg", explique Maurice Wintz, vice-président d’Alsace Nature, dans les colonnes des DNA. Soit, en version juridique, « les raisons impératives d’intérêt public majeur pour justifier la destruction d’espèces protégées ne sont pas suffisamment démontrées », détaille le militant dans le quotidien.

Autre recours examiné ce jeudi 20 septembre


Outre des opposants au GCO, plusieurs avocats avaient tenu à être présents devant le tribunal administratif, mécontents que les travaux aient débuté alors que plusieurs recours en référé n'avaient pas encore été examinés. Un autre recours doit être examiné par le TA de Strasbourg ce jeudi 20 septembre, qui portera sur la modification du PLU de la commune de Brumath.


"On bafoue le droit à un recours effectif", a regretté Caroline Zorn, présidente de la section strasbourgeoise du syndicat des avocats de France. "On ne commence pas à déboiser quand on a un doute sérieux sur la légalité du projet, il aurait fallu un moratoire".

Un projet de 24 km de rocade payante


Pour rappel, le projet de GCO a pour but de délester l'autoroute A35, régulièrement engorgée, en absorbant le trafic du nord au sud de l'Alsace. La mise en service de cette rocade de 24 km, essentiellement payante, est prévue en 2021.

Ses opposants soulignent qu'elle entraînera la disparition de nombreuses terres agricoles et la mise en danger d'espèces protégées, comme le grand hamster d'Alsace. Vendredi 14 septembre, le tribunal administratif de Strasbourg avait suspendu un permis d'aménagement d'un viaduc de 470 mètres situé sur le tracé.

Commentaires

Autorisation de travaux du contournement de Strasbourg : le tribunal administratif se prononce ce mardi

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Code des juridictions financières

Code des juridictions financières

Date de parution : 12/2018

Voir

De l'immeuble de bureau aux lieux du travail

De l'immeuble de bureau aux lieux du travail

Date de parution : 12/2018

Voir

Le ravalement

Le ravalement

Date de parution : 12/2018

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur