Au nord du Sénégal, Eiffage s'affaire sur un réseau de transport et distribution d’électricité
Le projet comprend la réalisation d’une ligne électrique aérienne 225 kV de près de 280 kilomètres pour relier les villes de Touba et Ndioum. - © Eiffage

Au nord du Sénégal, Eiffage s'affaire sur un réseau de transport et distribution d’électricité

LeMoniteur.fr |  le 02/11/2021  |  Eiffage Energie SystèmesEiffageEiffage chantiersAfriqueElectricité

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

International
Eiffage Energie Systèmes
Eiffage
Eiffage chantiers
Afrique
Electricité
Valider

Eiffage Énergie Systèmes a débuté les travaux du projet dit de la « Boucle du Ferlo ». Un contrat d'un montant de 106 millions d'euros.

Eiffage, à travers sa filiale Eiffage Énergie Systèmes, vient de débuter pour le compte de la Société nationale d’électricité du Sénégal (Senelec) les travaux du projet dit de la « Boucle du Ferlo », pour le développement du réseau de transport et distribution d’électricité au nord du pays. Le montant de ce contrat est de 106 millions d'euros.

Le projet comprend la réalisation d’une ligne électrique aérienne 225 kV de près de 280 kilomètres pour relier les villes de Touba et Ndioum, ainsi que la création de 3 postes de transformation, l’extension d’un poste existant, la reprise d’équipements de distribution et l’installation d’équipements d’exploitation et de maintenance.

Eiffage Énergie Systèmes assure la conception, la fabrication, la livraison, le montage, les tests et la mise en service de la nouvelle ligne électrique et des postes de transformation.

La future liaison donnera accès à l’électricité aux villages et zones péri-urbaines sur son tracé et assurera la fiabilité de l’alimentation électrique de plusieurs villes déjà alimentées dont Touba (2e ville du Sénégal avec 1,5 million d’habitants). L’ambition est d’améliorer la qualité de service dans la zone pour faciliter son développement économique mais aussi augmenter la capacité de transit de l’énergie vers Dakar.

Ce projet participera à l’atteinte de l’objectif d’un accès universel à l’électricité en 2025 pour l’ensemble du pays fixé par le gouvernement sénégalais dans le Plan Sénégal Emergent (PSE)

Les travaux devraient durer 30 mois en vue d’une livraison mi-2024.

En 2018, Eiffage Énergie Systèmes livrait déjà pour Senelec l’extension d’une boucle électrique de 225 kV entre Fatick et Kaolack, deux villes situées à l’ouest du Sénégal. Les équipes avaient assuré la construction du poste de transformation de Fatick, l’extension de celui de Kaolack et la construction d’une ligne 225 kV de 47 kilomètres entre ces deux postes.

Commentaires

Au nord du Sénégal, Eiffage s'affaire sur un réseau de transport et distribution d’électricité

Votre e-mail ne sera pas publié

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil