En direct

Au Mipim PropTech, Deepki veut faire connaître son dossier numérique du bâtiment
- © © Deepki

Au Mipim PropTech, Deepki veut faire connaître son dossier numérique du bâtiment

le 20/06/2018  |  NumériqueTertiairedataStart-up

La jeune société veut créer « un double numérique » des bâtiments, s’internationaliser et boucler une levée de fonds d’ici la fin de l’année.

La société Deepki, qui était jusqu'à présent spécialiste de l'efficacité énergétique grâce à l'analyse de données, a d'autres ambitions. Et leur atteinte passe par sa présence au Mipim PropTech, qui ouvre ses portes ce mercredi 20 juin Porte Maillot, à Paris. « Jusqu’à présent notre travail consistait à collecter les données, les centraliser et les mettre à la disposition de nos clients, notamment en matière de performance énergétique. explique Clémence Michel, responsable marketing de la jeune pousse, qui compte 50 salariés et 120 clients.. Mais ces derniers ont besoin que nous les aidions dans d’autres domaines, comme la gestion de l’eau, la maintenance, la gestion des déchets, toujours grâce à la collecte des données. »

La start-up a créé, à l’aide de toute la data générée par un immeuble, un dossier numérique du bâtiment. « Ce double numérique d’un bâtiment est en réalité un logiciel qui retrace la vie d’un bâtiment, poursuit Clémence Michel. Ce logiciel est intelligent, parce qu’il donne des conseils grâce à des algorithmes. Par exemple, si votre objectif consiste à réduire les charges de votre parc immobilier, le dossier numérique du bâtiment explique concrètement où sont les économies à réaliser et quels types de travaux vous pouvez mener. »


Une deuxième levée de fonds pour s’internationaliser


Autre ambition : le développement à l’international. « Jusqu’à présent nous n’intervenions qu’en France, mais nous avons ouvert un bureau en Italie au premier semestre 2018 nous pensons en ouvrir un autre en Espagne d’ici à la fin de l’année », détaille la responsable marketing, qui estime que « les besoins des acteurs européens sont similaires à ceux des Français ». Le développement à l’international se fera avec l’aide des clients « qui ont des bureaux à l’étranger et qui nous poussent à nous déployer. Mais nous avons aussi besoin de se faire connaître dans l’ensemble des pays. »

D’ailleurs, une deuxième levée de fonds (après celle de 2016) devrait être bouclée d’ici la fin de l’année. Objectif « renforcer le développement à l’international et renforcer la R&D. Nous allons démarrer le tour de table. Et nous sommes tout à fait ouvert à l’idée d’accueillir des investisseurs étrangers. »

Commentaires

Au Mipim PropTech, Deepki veut faire connaître son dossier numérique du bâtiment

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Date de parution : 10/2018

Voir

L'expertise immobilière en 50 fiches pratiques

L'expertise immobilière en 50 fiches pratiques

Date de parution : 09/2018

Voir

Traité des baux commerciaux

Traité des baux commerciaux

Date de parution : 12/2017

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur