Atlantem accélère sa transformation
L'usine Atlantem de Saint-Sauveur-des-Landes (35), près de Fougères. - © Charles Marion

Atlantem accélère sa transformation

Véronique Cottier  |  le 18/08/2021  |  Menuiserie extérieureSécurité et protection de la santéFrance NégoceIndustrie

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Stores et fermetures
Menuiserie extérieure
Sécurité et protection de la santé
France
Négoce
Industrie
Herige
Valider

Atlantem a bien démarré l’année avec une croissance dynamique grâce, notamment, à la montée en puissance de son usine AM-X de Saint-Sauveur-des-Landes. L’industriel breton entend poursuivre sur cette lancée en misant sur l’outil de production, mais aussi la sécurité et le bien-être au travail.

L’été a bien débuté pour Atlantem, qui a vu son engagement fort pour la santé et la sécurité de ses équipes récompensé par une double distinction dans ce domaine attribuée pour son usine de Saint-Sauveur-des-Landes (35) : “Acanthe Bâtir plus sûr” pour la prise en compte des risques professionnels et des conditions de travail dans la conception et la construction du site ;  “Inn Situ” pour l’intégration d’une démarche industrielle technologique et humaine qualifiée 4.0 engagée dans le cadre de l’Alliance Industrie du Futur. C’est la première fois qu’un même site reçoit simultanément ces deux récompenses, attribuées par la Carsat Bretagne.

Une nouvelle responsable sécurité

Autre motif de satisfaction dans le domaine de la sécurité au travail : le site de production de Marseille pour les volets roulants affichait à mi-juillet 2 100 jours, soit près de 6 ans, sans arrêts de travail. Soucieuse de l’importance de cette problématique, l’entreprise a renforcé ses démarches dans ce sens avec le recrutement de Céline Bertho-Logeais, responsable Sécurité, depuis janvier 2021. « Nous plaçons le bien-être des salariés au centre de tous nos projets et les y faisons participer » explique cette dernière.

Atlantem Céline Bertho-Logeais, responsable sécurité
Céline Bertho-Logeais, responsable sécurité d'Atlantem. - © D.R. / Groupe Atlantem

« Nous avons lancé une étude de l’opérateur au poste de travail afin d’analyser la gestuelle, les contraintes de l’environnement de travail, l’équipement, les organisations… Ce process personnalisé tient compte de trois paramètres essentiels : technique, humain et organisationnel. Il nous permettra de mettre en place une formation à l’ergonomie propre à chaque collaborateur/trice, au-delà du poste. Notre devise : c’est la machine qui doit s’adapter à l’homme, et non l’inverse », affirme Céline Bertho-Logeais.
Autre indicateur exemplaire, le ratio l’index d’égalité femmes/hommes élevé à 84/100 dans les effectifs, résultat d’une politique attentive aux égalités.

Une force de vente renforcée

Sur le plan commercial, Atlantem a engagé une intensification du maillage territorial de sa force de vente, avec des recrutements de commerciaux en CDI sur les régions d’Ile-de-France, des Hauts-de-France et de Rhône-Alpes. 
La rentrée de septembre sera également dense avec la présence des équipes sur les salons Equipbaie et Architect@Work à Paris. L’occasion de mettre l’accent, notamment, sur les avancées en matière de digitalisation (services et produits) et de renforcer sa présence auprès des prescripteurs, architectes et économistes de la construction.

Des capacités augmentées

Au niveau de l’outil industriel, l’important investissement sur son vaisseau-amiral de Saint-Sauveur-des-Landes n’empêche pas Atlantem de renforcer les autres sites. Afin de répondre à la demande croissante, le groupe poursuit son plan d’aménagement de ses usines. Le site de Cholet (49) augmente ses capacités de production bois avec un agrandissement de 2 500 m2. À Carentoir (56), le bâtiment est augmenté de 2 200 m2 afin d’accompagner la croissance du portail aluminium et de soutenir le développement de son réseau Charuel. Enfin, à Pontivy (56), l’entreprise réaménage sa zone logistique avec la création de 500 m2 complémentaires.
En parallèle, depuis fin 2020, Christophe Serre, nouveau responsable Logistique travaille sur l’optimisation des plateformes, du bilan CO2 des transports, et du circuit des palettes métalliques. « La qualité de service reste la priorité de notre système logistique. Tout est mis en œuvre pour optimiser les performances de livraison auprès du client, tout en respectant nos engagements environnementaux », explique-t-il.

Atlantem Christophe Serre, responsable logistique
Christophe Serre, responsable logistique d'Atlantem. - © D.R. / Groupe Atlantem

« Nous sommes ainsi inscrits dans deux programmes. Tout d’abord Fret 21 pour réduire les gaz à effet de serre, favoriser les transports ferroviaires… Puis Objectif CO2 plutôt centré sur le transport par la route et la formation des hommes à l’écoconduite. Autre exemple, nous réfléchissons au développement de palettes métalliques réutilisables. », détaille Christophe Serre.

Un engagement fort dans l’économie circulaire

Atlantem est en outre fortement engagée et impliquée dans le développement d’une économie circulaire performante. Son parti pris dans la fondation de Menrec, nouvelle organisation de collecte et de démantèlement de menuiseries en fin de vie dans le Grand Ouest, illustre cette volonté. L’entreprise entend également augmenter le pourcentage de matériaux recyclés dans la fabrication de ses gammes PVC et aluminium en renforçant le dialogue avec ses fournisseurs. Elle se fixe pour objectif d’atteindre 50 % à horizon 2025.

Commentaires

Atlantem accélère sa transformation

Votre e-mail ne sera pas publié

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil