En direct

Atex (7/7) : Coussin gonflable en ETFE  pour le Frac de Dunkerque
(c) Taiyo Europe - La superficie totale des coussins gonflables mis en œuvre sur le bâtiment neuf du Frac de Dunkerque (59) est de 3 300 m² : 1 900 m² pour la couverture et 1 400 m² pour les façades. - © ©

Atex (7/7) : Coussin gonflable en ETFE pour le Frac de Dunkerque

le 14/08/2014  |  TechniqueNordPas-de-Calais

Produits, systèmes, équipements : cet été, les CTB reviennent sur des innovations récentes. Aujourd’hui : une enveloppe gonflable de 3 300m2 en ETFE, pour apporter lumière naturelle et performance thermique à la Frac de Dunkerque.

Sur le site du port de Dunkerque (59), dans une ancienne halle à bateaux, nommée « halle AP2 », le Fonds régional d'art contemporain (Frac) de la Région Nord -Pas-de-Calais est, comme l'expliquent les architectes du projet, Anne Lacaton et Jean-Philippe Vassal, dans leur présentation : « Un objet singulier et emblématique. Son volume intérieur est immense, lumineux, son potentiel d'usage exceptionnel ».

Ici, les architectes ont choisi de conserver l'ancienne halle dans son intégralité et de lui adjoindre un double mitoyen : « De même dimension, adossé côté mer et qui contient le programme du Frac ! Ce bâtiment neuf se juxtapose délicatement, sans rivaliser, ni s'effacer. La duplication est la réponse attentionnée envers l'identité de la halle ». Avec, marque de fabrique de l'agence, des espaces tampons d'une grande transparence : « Sous une enveloppe légère et bioclimatique, une structure intérieure préfabriquée et performante détermine des plateaux libres, flexibles et évolutifs, peu contraints, ajustés aux besoins du programme. La transparence de la peau donne à voir, en second plan, le volume opaque des réserves ».

PHOTO - Image21810.jpg
PHOTO - Image21810.jpg

Deux films ETFE

Cette peau transparente, les architectes l'avaient initialement imaginée en polycarbonate ou en verre. Mais pour des questions de légèreté et de longue portée devant limiter les structures porteuses, ils ont préféré recourir à une double membrane en coussin gonflable ETFE. Une technique qui, en soit, n'est pas nouvelle, mais demande néanmoins d'être validée par une Atex. Notamment lorsqu'elle en mise en œuvre en façade, qui plus est en longue portée. Il s'agit, par des essais en pression et dépression, d'en vérifier la tenue à l'eau et au vent - nous sommes en bord de mer. Ne sont pas visés par cette Atex, la charpente métallique primaire qui supporte les cousins gonflables et le fonctionnement des ouvrants.

De fait, c'est un chantier hors norme dans la mesure où sont concernés par la mise en place des coussins les façades nord, est et ouest, ainsi que la couverture. Lesdits coussins sont composés de deux films ETFE (Nowofol, référence Nowoflon ET 6235 Z) d'une épaisseur de 250 µm, assemblés par thermosoudage. Les caractéristiques du procédé sont multiples : passage lumineux 92 %, coefficient thermique de 2,5 W/m2K et un classement au feu M2 selon la norme NF P 92.

PHOTO - Image21794.jpg
PHOTO - Image21794.jpg

L'assemblage périphérique des couches supérieures et inférieures est réalisé par soudage autour d'un jonc EPDM de 6 mm de diamètre. Ils sont fixés à l'ossature métallique à l'aide de profilés de base en aluminium (EN AW 6060T66), via des boulons tête marteau tous les 700 mm. Les joncs des coussins sont glissés dans la gorge des profilés et maintenus par un capot serreur en aluminium, lui-même fixé mécaniquement par vis inox. En couverture, des profilés « gouttières » sont placés sous ceux de base. Ils permettent la récupération des eaux d'infiltration et de condensation. Les raccords sont réalisés par des films en PVC soudés. Le drainage en bas de pente est assuré par des tuyaux en PVC de diamètre 12 mm.

Le gonflage des coussins est assuré par une station soufflante (ELnic type Eluft 600 et 400), munie d'un filtre et d'un écran de commande qui vient contrôler la pression. Le réseau d'adduction d'air est composé de tuyaux en acier galvanisé (diamètre 80 à 200 mm) et de flexibles de raccordement en FEP (diamètre 50 mm).

Le système de gonflage maintient une pression nominale de 200 ou 250 Pa à l'aide d'un compresseur avec deux souffleurs et un déshydrateur. Les valves de gonflage, munies d'un clapet antiretour, sont soudées sur le film inférieur des coussins.

ATEX N° 1941

Demandeur : Société Taiyo Europe GmbH (A)

Chantier expérimental: Fond régional d’art contemporain (Frac) Nord, Dunkerque (59)

Commentaires

Atex (7/7) : Coussin gonflable en ETFE pour le Frac de Dunkerque

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Livre

Prix : 24.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX