En direct

Assurance construction : un nouvel acteur LPS en liquidation
Les défaillances se multiplient dans l'assurance construction. - © fefufoto - stock.adobe.com

Assurance construction : un nouvel acteur LPS en liquidation

Aurélie Nicolas |  le 30/11/2018  |  Assurance constructionAssurance décennaleGarantie décennale

L'assureur danois Qudos insurance vient d'être placé en liquidation.Ses provisions étaient sous-dimensionnées pour faire face aux sinistres. Une dizaine de courtiers français distribuait ses contrats.

L’hécatombe continue dans l'assurance construction ! Après Gable, Alpha et CBL, pour ne citer qu’eux, c’est au tour de Qudos Insurance, assureur danois pratiquant la LPS (Libre prestation de services, voir notre article) d’être placé en liquidation par sa maison-mère New Nordic Holding, qui en était propriétaire depuis mars 2017.

Sur le même sujet Assurance construction : La bombe à retardement de la LPS

Et le scénario se répète : après une mise à l’arrêt de la souscription de nouveaux contrats, (appelée run off), la mise en liquidation est prononcée quelques semaines plus tard. Pour Qudos, cela n’aura pris que 6 semaines entre l’annonce de run-off (le 18 octobre) et la liquidation, annoncée ce 28 novembre 2018.


Des provisions insuffisantes


A l’origine de cette faillite, comme souvent, on retrouve des provisions sous-dimensionnées pour faire face aux sinistres. Manque de chance, Qudos a essuyé coup sur coup deux sinistres importants en assurance automobile au Royaume-Uni (pour un montant global de 4M€).

En France, Qudos passait par Assumarisk SAS pour proposer, en assurance construction, des couvertures en responsabilité décennale. D’après nos collègues de l’Argus de l’assurance, une dizaine de courtiers français distribuait ses contrats, pour un montant moyen de primes brutes de l’ordre de 6,5 M€.

Plusieurs milliers de professionnels du BTP assurés

Si aucun nombre précis n’est pour l’instant évoqué, on estime à plusieurs milliers les professionnels du bâtiment assurés chez Qudos, notamment des piscinistes.

Pour l’heure, l’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR, le "gendarme" de l'assurance), invite ces assurés à se tourner justement vers leur intermédiaire d’assurance (leur courtier en l’occurrence) pour obtenir des réponses à leurs questions sur la gestion de leur contrat.

En contact avec l'autorité de contrôle danoise, l’ACPR « précisera dès que possible, sur le site www.abe-infoservice.fr, les informations permettant aux assurés français de faire valoir leurs droits ».

Commentaires

Assurance construction : un nouvel acteur LPS en liquidation

Votre e-mail ne sera pas publié

mac giver

30/11/2018 18h:29

encore une des consequences de l'europe ! les normes ( le niveau de fonds propres) imposées aux assureurs français ne s'appliquent pas aux LPS etrangers. permettant ainsi à n'importe quel "gougnafier" de prelever des primes inferieures à celle d'assureurs français et de délivrer des attestations d'assurances sachant pertinament qu'ils ne pourront faire face à plusieurs gros sinistres. resultat ? catastrophes en serie. bravo l'europe de nos fonctionnaires europeens

Votre e-mail ne sera pas publié

mac giver

30/11/2018 18h:29

encore une des consequences de l'europe ! les normes ( le niveau de fonds propres) imposées aux assureurs français ne s'appliquent pas aux LPS etrangers. permettant ainsi à n'importe quel "gougnafier" de prelever des primes inferieures à celle d'assureurs français et de délivrer des attestations d'assurances sachant pertinament qu'ils ne pourront faire face à plusieurs gros sinistres. resultat ? catastrophes en serie. bravo l'europe de nos fonctionnaires europeens

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Code des juridictions financières

Code des juridictions financières

Date de parution : 12/2018

Voir

De l'immeuble de bureau aux lieux du travail

De l'immeuble de bureau aux lieux du travail

Date de parution : 12/2018

Voir

Le ravalement

Le ravalement

Date de parution : 12/2018

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur