En direct

Artisans : un service pour la transmission en ligne

MARIANNE VERMERSCH |  le 09/03/2001  |  ArtisansCommunicationEtatNumériqueFrance entière

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Artisans
Communication
Etat
Numérique
France entière
Europe
Var
Valider

Opérationnelle depuis octobre 2000, la Bourse nationale d'opportunités artisanales (BNOA) monte en puissance. « Plus de 2 000 annonces de cessions d'entreprises artisanales, dont 15 % dans le secteur de la construction, sont disponibles sur notre site internet (www.bnoa.net), contre 1 500 trois mois plus tôt. Et ce n'est qu'un début », avance Sylvie Rucheton, sous-directeur à la direction économique de l'assemblée permanente de la Chambre des métiers (Paris).

Issue du mariage entre les technologies internet et l'expertise des agents économiques des chambres des métiers, la BNOA repose sur un double niveau d'accès. Le site internet en est la partie visible. Il permet de balayer d'un simple clic les offres par types d'activités et départements à l'échelle de l'Hexagone ; la bourse donnant librement accès aux informations économiques utiles sur les entreprises à céder (taille, chiffre d'affaires, prix...). Avantage : ces annonces bénéficient grâce au web d'un degré d'exposition démultiplié. « Près de la moitié des repreneurs qui se sont renseignés sur les annonces de notre département proviennent de la région parisienne, du nord de la France voire du nord de l'Europe », constate ainsi Christine Bur, agent économique à la chambre des métiers du Var.

Derrière cette vitrine, une procédure rigoureuse garantit la confidentialité des cédants et la qualité des annonces. Les chambres des métiers réalisent en effet un diagnostic préalable des entreprises à céder, sur examen des trois derniers bilans et à l'issue de visites in situ. De là sont extraites les annonces publiées. Mais la BNOA consiste aussi en un réseau privé d'échanges, sous intranet, entre les agents des chambres impliqués (actuellement 160 sur 1 100). Au contact direct des cédants ou des repreneurs, ce sont eux qui réalisent l'écrémage des propositions avant de mettre en contact les intéressés. Une sécurité et un gain de temps très appréciés : « La chambre des métiers a renseigné un acheteur qui ne faisait pas l'affaire sans que j'aie à me déplacer », remarque ainsi le dirigeant d'une entreprise d'espaces verts du Sud-Est, en cours de cession.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Réhabilitation énergétique et mobilité urbaine

Réhabilitation énergétique et mobilité urbaine

Date de parution : 12/2019

Voir

Construire avec le bois

Construire avec le bois

Date de parution : 12/2019

Voir

Propriétés et caractéristiques des matériaux de construction

Propriétés et caractéristiques des matériaux de construction

Date de parution : 11/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur