En direct

Evénement

Artisans... de leur avenir

ALAIN SIONNEAU |  le 11/05/2001  |  ArtisansEntreprisesInnovationTechnique

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Artisans
Entreprises
Innovation
Technique
Valider

L'éditorial consacré, dans « Le Moniteur » du 20 avril 2001 en avant-première à la tenue des Journées de la construction organisées par la Capeb, a suscité parmi nos entrepreneurs et artisans des réactions extrêmement négatives dont je suis au regret de vous faire-part.

Les premières portent sur les chiffres que vous citez et qui se bornent à reprendre sans les contrôler des affirmations qui sont contredites par toutes les données statistiques officielles.

Ainsi en est-il notamment :

- des « 300 000 entreprises artisanales du bâtiment », alors que le nombre total des entreprises du bâtiment, toutes tailles confondues, est évalué à 270 000 par la DAEI,

- des « 317 milliards de chiffre d'affaires » que les mêmes entreprises réaliseraient, soit 62 % du chiffre d'affaires total de la profession, ce qui ne laisse pas d'étonner quand on sait que ces mêmes entreprises n'emploient que 35 % de l'ensemble des salariés de la branche,

- des « 140 000 personnes » que ces mêmes entreprises artisanales auraient « à elles seules recrutées » en 2000, alors que l'ensemble des entreprises du bâtiment est réputé en avoir embauché 95 000. Les secondes réactions portent sur la reprise à votre compte d'un leitmotiv, à l'origine elle aussi non contrôlée, qui tient davantage du cliché que de la réalité. A vous lire, en effet, les artisans du bâtiment qui, selon vous, constituent bizarrement une « profession », auraient « longtemps et injustement souffert d'un manque de reconnaissance », et les statistiques seraient censées leur rendre enfin justice en leur restituant le « respect » et la « dignité » dont ils auraient été privés jusqu'ici.

Pour ce qui les concerne, les 37 000 artisans adhérant à la FFB auront bien du mal à se reconnaître dans cette vision si peu flatteuse de l'artisanat. Forts de leur foi en eux-mêmes, ils veulent être les artisans de leur avenir et n'attendent pas des pouvoirs publics qu'ils comblent un hypothétique déficit de considération mais plus simplement qu'on les laisse travailler en leur épargnant contraintes et tracasseries nouvelles.

NDLR : notre éditorial, qui n'avait aucune ambition statistique, a repris des données chiffrées on ne peut plus officielles. Le nombre de 300 000 entreprises artisanales du bâtiment est couramment cité par les autorités publiques. Y compris les plus hautes : dans son discours du 26 avril, le Président de la République a déclaré : « Avec 300 000 entreprises, l'artisanat du bâtiment est plus qu'une force économique ». Quant aux 317 milliards de francs de chiffre d'affaires réalisé par les entreprises de bâtiment de moins de 20 salariés, il provient de la DAEI (ministère de l'Equipement) et a été validé par le cabinet I + C.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

170 séquences pour mener une opération de construction

170 séquences pour mener une opération de construction

Date de parution : 01/2020

Voir

55 outils pour la conduite de chantier

55 outils pour la conduite de chantier

Date de parution : 01/2020

Voir

Construire avec le bois

Construire avec le bois

Date de parution : 12/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur