En direct

Artisanat du bâtiment: 9 trimestres d'activité en baisse d'affilée, le neuf dégringole
Evolution du volume d’activité des entreprises artisanales au 2e trimestre 20142 :-1,5% - © © Capeb

Artisanat du bâtiment: 9 trimestres d'activité en baisse d'affilée, le neuf dégringole

AP |  le 17/07/2014  |  ArtisansFrance entière

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Entreprises
Artisans
France entière
Valider

L'activité de l'artisanat du bâtiment en France a reculé pour le neuvième trimestre consécutif, d'avril à juin, a annoncé mercredi 16 juillet la Confédération de l'artisanat et des petites entreprises du bâtiment (Capeb), qui déplore une "dégringolade" dans le neuf.

Au deuxième trimestre, l'activité de l'artisanat du bâtiment a globalement diminué de 1,5% en volume sur un an, en particulier dans le neuf où le repli a été de -4%, tandis que l'entretien-rénovation se stabilisait (0%) et que les travaux d'amélioration de la performance énergétique, eux, "faisaient figure d'oasis" avec une légère progression de +0,5%, détaille la Capeb dans un communiqué.

"Même si l'entretien-rénovation arrête de reculer, la majorité des indicateurs témoignent de la mauvaise santé des entreprises artisanales", commente Patrick Liébus le président de la Capeb, tablant sur un recul annuel de l'activité de 1,5%.

"Si les dernières annonces gouvernementales vont dans le bon sens, il faut être conscient qu'elles ne suffiront pas. Pour redynamiser l'activité dans le bâtiment, l'élaboration rapide d'un plan de relance globale est plus que jamais nécessaire", estime-t-il.

Neuf : situation "extrêmement préoccupante"

Evolution du volume d’activité des entreprises artisanales au 2e trimestre 2014 en construction neuve : -4%
Evolution du volume d’activité des entreprises artisanales au 2e trimestre 2014 en construction neuve : -4% - © © Capeb

Dans le neuf, la situation est "extrêmement préoccupante" selon la Capeb car "tous les indicateurs sont au rouge": seuls 312.000 logements ont été mis en chantier sur 12 mois glissants et les permis de construire ont reculé de 16% à fin mai, sur un an. De fait, les volumes des carnets de commandes continuent à se détériorer.

Quant à l'activité de l'entretien-amélioration, atone ce trimestre, elle sort toutefois du rouge après deux ans de repli, grâce à "l'amélioration progressive" du marché immobilier de l'ancien et au "relatif soutien des travaux de performance énergétique, notamment à travers la TVA à 5,5%".

Aussi "les crédits destinés aux travaux d'entretien-amélioration enregistrent une hausse de 35,3% au dernier trimestre 2013, ce qui laisse entrevoir des perspectives encourageantes".

Evolution du volume d’activité des entreprises artisanales au 2e trimestre 2014 en entretien-rénovation : 0%
Evolution du volume d’activité des entreprises artisanales au 2e trimestre 2014 en entretien-rénovation : 0% - © © Capeb

Toutefois, le marché de la rénovation énergétique "nécessite d'être soutenu pour accompagner les particuliers, dans une situation économique difficile, à se lancer dans des travaux ambitieux", juge Patrick Liébus. Et en entretien-amélioration, les prévisions des carnets de commandes s'étoffent: 28% des entreprises artisanales ont vu leur activité reculer au deuxième trimestre, contre 45% à la même période un an plus tôt. Mais l'activité est à son niveau de l'année 2006, "historiquement bas".

Evolution du volume d’activité des entreprises artisanales au 2e trimestre 2014 en Amélioration de la Performance énergétique des logements (APEL) : 0,5%
Evolution du volume d’activité des entreprises artisanales au 2e trimestre 2014 en Amélioration de la Performance énergétique des logements (APEL) : 0,5% - © © Capeb

"Sylvia Pinel a perçu l’urgence et la gravité de la situation en prenant des mesures en faveur de la rénovation énergétique des logements. La Capeb soutient cette orientation, et défend particulièrement les axes prioritaires que constituent le renforcement du prêt à taux zéro, l’ouverture à l’ancien du PTZ+ et le chèque énergie, qui seront présentés par la Ségolène Royal à la rentrée parlementaire dans le cadre de son projet de loi sur la transition énergétique", explique Patrick Liébus.

Du côté de la trésorerie des entreprises,  enfin, 29% d'entre elles font encore état d'une détérioration de celle-ci, contre 30% au premier trimestre. "Des résultats inquiétants", juge la Capeb "d’autant qu’au 2e trimestre 2014, 40% des entreprises font état de besoins de trésorerie dont le montant moyen se porte à 18.000€. Pour pallier les problèmes de trésorerie, les artisans du bâtiment se mobilisent et attentent toujours que des solutions concrètes leur soient apportées par les réseaux bancaires".

Un point que le président de la Capeb n'a pas manqué de soulever lors de la réunion des professionnels du bâtiment et des banques avec le Premier ministre Manuel Valls le  11 juillet dernier (Lire notre article) et qu'il résumait ainsi à sa sortie de la réunion : "La frilosité des banques je veux bien l’entendre mais je ne la comprends pas tellement dans la période dans laquelle on est".

Commentaires

Artisanat du bâtiment: 9 trimestres d'activité en baisse d'affilée, le neuf dégringole

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Construire avec le bois

Construire avec le bois

Date de parution : 12/2019

Voir

Réhabilitation énergétique et mobilité urbaine

Réhabilitation énergétique et mobilité urbaine

Date de parution : 12/2019

Voir

Histoire contemporaine des paysages, parcs et jardins

Histoire contemporaine des paysages, parcs et jardins

Date de parution : 11/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur