En direct

Arteco/Maisons VB expérimente la maison passive à Vannes
La maison en perspectives - © ©Arteco

Arteco/Maisons VB expérimente la maison passive à Vannes

Frédérique Vergne |  le 07/06/2010  |  EnergieTechniquePerformance énergétiqueFrance entièreEnergies renouvelables

Qui peut le plus, peut le moins ! Partant de ce principe, le constructeur breton Arteco/Maisons VB, qui réalise déjà des maisons BBC, se lance sur le marché de l'habitat passif en construisant une maison « laboratoire » en cours de labellisation « PassivHaus. Son objectif : proposer dès aujourd'hui le standard de 2020.

Prendre 10 ans d'avance par rapport à la réglementation en proposant une maison, dont la consommation d'énergie est quasi-nulle et aux performances énergétiques très élevées : ce n'est plus une fiction pour le constructeur Arteco/Maisons VB, mais bel et bien la réalité avec la construction actuelle à Vannes d'une maison passive R+1, de 170 m2 SHON qui, de surcroît produira plus d'énergie qu'elle n'en consommera. Une maison expo, véritable vitrine de solutions techniques.
« L'année dernière, nous avons créé en interne des groupes de travail avec notre bureau d'étude et nos architectes pour concevoir une maison innovante, explique Guillaume Plassart, Président d' Arteco/Maisons VB. Puis nous nous sommes associés à nos fournisseurs industriel habituels pour trouver les solutions les plus adaptées au projet, mais reproductibles ».
Tous les aspects de la construction ont été étudiés avec soin: architecture tenant compte de l'ensoleillement et du terrain, choix de matériaux performants, mise en œuvre d'équipements innovants et bien sûr qualité de la mise en œuvre. « Une réalisation effectuée par nos sous-traitants habituels pour qu'ils puissent commencer à mieux appréhender ces nouvelles techniques et validée par des contrôles et tests périodiques (études thermiques, tests de perméabilité...) », souligne Guillaume Plassart.
Comme pour toute maison passive, les actions vont porter sur l'isolation thermique, la ventilation, les fenêtres, les ponts thermiques et l'air de la maison.

Une double maçonnerie pour une triple peau

Les parois extérieures de la maison sont composées d'un mur de briques d'une épaisseur de 25 cm (Wienerberger). Ce mur permet d'avoir une performance thermique exceptionnelle avec R = 1,61 m2.K/W.
Cette maçonnerie est complétée par une isolation par l'extérieur colée de 24cm d'épaissseur ((R=6,15). Résultat : des murs périphériques (complexe + isolant) performants avec un R de 7,76. Si l'isolation thermique par l'extérieur règle les problèmes de ponts thermiques, elle permet de conserver l'inertie de la brique à l'intérieur de la maison afin d'accroître tant le confort d'hiver que d'été. L'enduit de finition est de type Revêtement Plastique Extérieur (RPE) garantissant une parfaite étanchéité.
Pour atteindre les niveaux souhaités, la mise en place de systèmes performants est quasi obligatoire. Les planchers bas n'échappent pas à cette règle et l'une des solutions consiste à installer un plancher poutrelles-entrevous isolants (Rector).
Afin d'éviter le pont thermique lié à la maçonnerie du vide sanitaire, il est utilisé des blocs de pierre ponce (Cogetherm®).
A l'intérieur, l'isolation est renforcée dans les combles avec de la laine minérale (G3 d'Isover), complétée d'une membrane d'étanchéité.

Des menuiseries spéciales maison passive

Concernant les menuiseries, le choix s'est porté sur du triple-vitrage au Nord et du double vitrage avec volets roulant orientables au Sud.
Avec ces profilés bois et son habillage aluminium, ces menuiseries (Bieber) présentent une résistance thermique très élevée: Ug 0,5 W/m2K (coefficient de transmission thermique) et offre un facteur solaire de 52%.
Séduit par ses propriétés environnementales, le constructeur a opté pour une toiture végétalisée sur module toit plat, qui présente de bonnes performances thermiques et d'insonorisation sans oublier sa capacité à retenir l'eau.
La toiture est équipée de 50m2 de panneaux photovoltaïques en verre-laminé (SolarWorld). Les cellules 5'' en silicium monocristallin sont intégrés dans du EVA transparent et recouvertes d'une couche protectrice de 3mm en verre durci. Couplé aux panneaux solaires, un onduleur multistring sans transformateur (SMA) avec un écran graphique et une technologie de communication Bluetooth garantit un rendement solaire optimal et une grande modularité. La production pour cette maison est estimée à 47 kW/h avec un coût de rachat de 0,06 euros. Grâce à cet équipement, la maison passive produit plus d'énergie qu'elle n'en consomme.
Partant du principe que la chaleur dégagée par l'intérieur de la maison (occupants, appareils) et celle apportée par l'extérieur (ensoleillement) suffit à chauffer l'habitation, aucun chauffage n'est prévu. L'apport calorifique est assuré par une VMC double flux, combinée à une PAC thermodynamique. Le système (Tresco) qui associe les avantages d'une ventilation à récupération de chaleur (rendement échangeur 95%), à la technologie de la pompe à chaleur air-air (thermodynamique) permet le chauffage de l'eau chaude sanitaire dans le cylindre de stockage intégrée de 185 litres et réchauffe l'air récupéré de l'extérieur.

Une consommation de 11 kWhep/m2 hors panneaux photovoltaïques

Forte de toutes les solutions mises en place, la maison affiche, d'après les premières études thermiques réalisées, de très bonnes performances : un Cep inférieur à -27 kWhep/m2, soit un gain Cep de 117% et un U bat lié au bâti de 0,319, soit un gain sur bâti de 34%. Pour le seul bâti, hors apport d'énergie par les panneaux solaires, la consommation est de 11 kWhep/m2 quand une maison BBC doit atteindre 55 kWhep/m2 soit une enveloppe 5 fois plus performante.
Quant à l'étanchéité de l'enveloppe, elle sera mesurée en fin de chantier ; l'objectif étant d'obtenir une perméabilité à l'air inférieur à 0,2 m3/h.m2. La maison passive d'Arteco/Maisons VB, en cours de construction, sera inaugurée en octobre. Le constructeur estime son surcoût entre 15 et 20% par rapport à une maison BBC, en sachant que certaines solutions mises en place ne sont pas encore commercialisées en France.

Façade ouest
Façade ouest
Façade sud
Façade sud

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Conduire son chantier en 70 fiches pratiques

Conduire son chantier en 70 fiches pratiques

Date de parution : 11/2018

Voir

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Date de parution : 10/2018

Voir

50 outils pour la conduite de chantier

50 outils pour la conduite de chantier

Date de parution : 03/2018

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur