En direct

Arras à la recherche d’un espace de centralité
Défis de ville : Rencontre entre le sénateur du Pas-de-Calais et l’architecte-urbaniste Alain Sarfati - © © Yves Denoyelle / Le Moniteur.fr

Arras à la recherche d’un espace de centralité

le 01/02/2013  |  FormationArchitectureParisPas-de-CalaisVar

Loading the player ...

Jean-Marie Vanlerenberghe, sénateur du Pas-de-Calais et ancien maire d’Arras, et Alain Sarfati, architecte et urbaniste, ont présenté le projet d’aménagement du Val de Scarpe mi-janvier à Paris. Une conférence du cycle « Défis de ville » organisé à la Cité de l’architecture et du patrimoine, et dont Le Moniteur est partenaire.

Historiquement le centre-ville est un carrefour, une place autour de laquelle s’organisent des activités principales. La fin du XIXe siècle, avec l’introduction de la vitesse, a bouleversé l’espace de la ville et son organisation sans que nous en tirions toutes les conséquences. Notamment le centre a changé de nature en se dilatant, en éclatant. Aujourd’hui le centre des villes rejette la vitesse et avec elle les activités à la périphérie. Où est le centre d’une communauté de communes, nouvelle entité administrative ? Comment se forme une unité symbolique, une appartenance ? Sur quel type d’espace ?

Le projet d’aménagement du Val de Scarpe à Arras, avec ses divers équipements conçus par Alain Sarfati, architecte et urbaniste, a été l’occasion d’une réflexion avec Jean-Marie Vanlerenberghe, sénateur du Pas-de-Calais, ancien maire d’Arras, président de la Communauté d’agglomération. Un dialogue s’est instauré autour d’un projet dont l’ambition était de devenir un nouvel espace de centralité, support d’identité symbolique pour l’ensemble des communes qui constituent la communauté : une réponse aux contradictions de la ville moderne.

La ville moderne est paradoxale dans les attentes : on veut plus de densité, plus d’urbanité, plus de mixité, plus de choix, plus de diversité, mais aussi plus de nature, plus de fluidité, moins de bruit… D’un côté, plus de sociabilité, de l’autre, plus d’individualité, de liberté de choix. Aujourd’hui, architecture et urbanisme ont un rôle majeur à jouer dans le développement d’un nouveau type d’espace, qui est pensé à travers ses activités, ses équipements, son attractivité, sa forme, dans une nouvelle perspective, celle de considérer les effets de la vitesse et la présence de la nature dans la ville pour inventer de nouvelles formes urbaines.

Questionnements

Le cas d’Arras devient exemplaire lorsqu’il laisse entrevoir un double questionnement.

Le premier sur l’image de la ville : il s’agit d’un déficit de lisibilité, d’un manque de représentation partagée par tous d’un « espace de centralité ». Le centre traditionnel a été « confisqué par l’histoire », la vraie vie a été déplacée. Comment proposer un espace support de pratiques pour tous et appropriable ? Un espace qui fasse obstacle à la pratique du saupoudrage et permette un vrai « vivre ensemble » ? Comment rendre la ville centripète, c’est-à-dire durable, alors qu’elle est encore centrifuge ? Ce nouveau centre se construit autour de la nature. C’est le centre moderne, « un attracteur vert, ouvert ».

Le second questionnement porte sur les outils architecturaux et paysagers de construction de l’identité du centre. Avec l’éclatement de la notion de centre, tout devient centre : commercial, culturel, d’affaires, sportif, de loisirs… il n’y a plus de centre. Le polycentrisme fonctionne comme un leurre. Comment redonner à ces espaces une valeur symbolique pour créer une identité ? Comment être en situation de les transformer en un véritable bien commun ?

Commentaires

Arras à la recherche d’un espace de centralité

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Livre

Prix : 24.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX