En direct

Arizona Chemical valorise les agrégats d’enrobés
Il faut 10 secondes au Sylvaroad, aspergé sur les agrégats avant leur entrée dans le tambour où ils seront mélangés aux autres matériaux, pour redonner au bitume vieilli ses performances. - © © Jean-Sébastien Thomas

Arizona Chemical valorise les agrégats d’enrobés

Jean-Sébastien Thomas |  le 01/12/2016  |  EntreprisesTechniqueDeux-SèvresGros œuvreVRD

Profitant de travaux de réfection de chaussée sur son site niortais, l’entreprise Arizona Chemical s’est appuyée sur Eurovia pour tester grandeur nature le Sylvaroad™ RP1000, un additif permettant de régénérer les agrégats d’enrobés.

Réutilisés en sous-couche, les agrégats d’enrobés pourraient connaître un sort meilleur sur les chantiers routiers. Depuis plusieurs années, l’entreprise Arizona Chemical, filiale du groupe Kraton Corporation, développe un nouveau produit, le Sylvaroad™ RP1000. «Cet additif permet de régénérer les agrégats d’enrobés contenant un liant très oxydé et très dur. Grâce à ce produit, ils peuvent être réutilisés directement sur les couches supérieures de chaussées, ce qui n’était pas possible jusqu’à lors», se félicite Bruno Vuillier, responsable grands comptes chez Arizona Chemical.

En octobre dernier, pour la première fois, le produit a été testé grandeur nature par un routier, Eurovia. Le chantier s’est déroulé sur le site niortais d’Arizona Chemical qui, ironie du sort, fabrique le Sylvaroad. «Il s’agissait de refaire les quais de déchargement de l’usine, soit 300 tonnes d’enrobés à étaler», poursuit le responsable. À la suite de l’expérimentation, le groupe de TP s’est dit intéressé par ce procédé dont il suit l’évolution depuis longtemps. Ainsi, les 20 000 tonnes d’agrégats stockés sur le site d’Eurovia Niort pourraient être valorisées.

Pour être mis en œuvre, ce produit issu de la chimie du pin, spécialité d’Arizona Chemical, est aspergé sur les agrégats avant que ces derniers n’entrent dans le tambour où ils seront mélangés aux autres matériaux. «Il faut environ 10 secondes pour que le Sylvaroad agisse et ne redonne au bitume vieilli ses performances», poursuit Bruno Vuillier. Outre son aspect écologique, ce produit peut également être synonyme d’économie puisqu’il faut en moyenne 1,5 kg d’additif pour une tonne d’enrobé.

Commercialisé depuis 2013 aux Etats-Unis et en Europe, le produit a déjà séduit les entreprises de travaux publics des pays du nord qui arrivent à utiliser 70% d’agrégats dans leurs chantiers routiers.

Fondée il y a plus de 8O ans, Arizona Chemical emploie aujourd’hui plus de 1 1OO personnes à travers le monde et possède des raffineries dans cinq pays répartis de chaque côté de l’Atlantique. Spécialisée dans la chimie du pin, elle fournit des matières premières à des centaines d’entreprises dans les domaines des adhésifs, des encres, de la bioénergie, des intermédiaires chimiques, des pneumatiques, des routes et de la construction. En 2O16, elle est passée dans le giron du groupe Kraton.

Commentaires

Arizona Chemical valorise les agrégats d’enrobés

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Livre

Prix : 24.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX