En direct

AREP & Silvio d’Ascia Halle ferroviaire solaire

le 07/11/2013  |  Europe

La création, à Turin, d’une nouvelle gare de passage, pour l’accès au TGV, s’est concrétisée à partir de 2006 sur le schéma de Silvio d’Ascia et le concours d’AREP. Pour la halle en superstructure, les concepteurs ont imaginé un tube de verre, parallèle aux voies ferrées souterraines, mais susceptible d’organiser le croisement des flux qui émanent de la trame urbaine environnante. Les tracés historiques justifient l’orientation de la galerie d’ouest en est, entre la Spina et le Corso Bolzano. La halle vitrée s’ouvre en pignon sur l’ancienne gare ou sur le parvis d’une future tour de 160 m de haut. Mais elle se laisse aussi parcourir par des axes transverses [...]

Cet article est réservé aux abonnés AMC, abonnez-vous ou connectez-vous pour lire l’intégralité de l’article.

Déjà abonné

Saisissez vos identifiants

Mot de passe oublié ?
Se connecter

Pas encore abonné

En vous abonnant au Moniteur, vous bénéficiez de :

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index

Commentaires

AREP & Silvio d’Ascia Halle ferroviaire solaire

Votre e-mail ne sera pas publié

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur