En direct

ARCUEIL Renouveau programmé pour le quartier de la Vache noire

francis gouge |  le 10/11/2000  |  Val-de-MarneFrance Collectivités localesAménagementCulture

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Val-de-Marne
France
Collectivités locales
Aménagement
Culture
Rénovation
Droit de l'urbanisme
Logement
Maine-et-Loire
Allier
Profession
Architecture
Urbanisme
Réglementation
Travaux publics
Valider

160 000 M2 De logements, bureaux, et commerces vont être réalisés dans la ZAC Portes-d'Arcueil à l'horizon 2006

Le secteur de la Vache noire, à Arcueil, en partie occupé par des friches industrielles et défiguré par un noeud routier, va faire l'objet d'une opération de réaménagement, confiée à la Sadev (Société d'aménagement et de développement des villes du Val-de-Marne). Le site de 14 ha va être découpé en deux ZAC : les Portes-d'Arcueil, au nord, et la Vache noire, au sud.

Une opération exemplaire

L'aménageur a retenu Bouygues Immobilier et le groupe hollandais MDC (Multi Development Corporation) pour réaliser le programme (près de 160 000 m2 shon) de la ZAC Portes-d'Arcueil (voir encadré). Orienté sur les loisirs, le centre commercial développé par MDC sera la pierre angulaire du projet. Déjà implanté en province (à Cholet, dans le Maine-et-Loire, et Vichy, dans l'Allier), mais pas en Ile-de-France, le groupe hollandais veut en faire une opération exemplaire, dans le cadre d'une future expansion en région parisienne. Enterré sur deux niveaux, il sera recouvert d'un jardin public d'un peu plus d'un hectare, et complété par un multiplexe de 10 salles. Pour ajouter une dimension culturelle au quartier, l'ancien bâtiment de l'usine Anis Gras sera conservé et transformé en centre d'arts plastiques. Le programme de la Vache noire est moins avancé. En particulier, le devenir de la « grande barre » (200 logements) est en suspens. L'office HLM d'Arcueil-Gentilly vient de lancer une étude pour définir un choix entre la démolition ou la réhabilitation.

François Leclercq, architecte et urbaniste, à qui a été confiée la conception du centre commercial, mène une réflexion d'ensemble sur le projet. Des architectes ont déjà été pressentis, comme par exemple Paul Chemetov.

Les travaux démarreraient fin 2001-début 2002, pour s'achever en 2005-2006. L'opération est estimée à 1,5 milliard de francs (228,7 millions d'euros), 2 milliards (304,9 millions d'euros) si l'on prend en compte les aménagements fonciers. En effet, le secteur est miné par des carrières qu'il faudra conforter ou combler.

PHOTO : Orienté sur les loisirs, le centre commercial ne comportera pas de grande surface alimentaire.

La ZAC Portes-d'Arcueil

Le programme de la ZAC Portes-d'Arcueil développera près de 160 000 m2 shon. Bouygues Immobilier va réaliser des bureaux (65 000 m2), des commerces (3 900 m2), des logements (15 700 m2 en accession, 15 700 m2 en locatif social), et un hôtel (5 200 m2). De son côté, MDC prendra en charge le centre commercial (44 000 m2) et le multiplexe (7 500 m2).

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil