En direct

Architecture : Mazette! Le mazet de Benoît et Roselyne
Le mazet de Benoît et Roselyne - © © Florian Kleinefenn

Architecture : Mazette! Le mazet de Benoît et Roselyne

Service architecture et urbanisme |  le 13/03/2017  |  GardArchitectureBétonRénovationProduits et matériels

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Réalisations
Gard
Architecture
Béton
Rénovation
Produits et matériels
Travaux publics
Valider

L’agence Dixneufcentquatrevingtsix (Mathilde Gaudemet et  Arthur Ozenne, architectes) a réalisé dans le Gard l’extension d’un mazet. Un bâtiment sculptural en béton qui joue avec la lumière du sud…

Dans le Gard, sur un terrain étagé sur trois niveaux de terrasses soutenues par des restanques, se dresse un mazet typique de la région, la résidence secondaire de Benoît et Roselyne. Ceux-ci souhaitent réaliser une extension afin de pouvoir accueillir épisodiquement leurs enfants, amis et petits-enfants. La mission est confiée à l’agence d'architecture Dixneufcentquatrevingtsix (Mathilde Gaudemet et  Arthur Ozenne). Dans ce paysage partagé entre verdure et minéralité, naît alors un volume prismatique en béton, une sculpture habitée-facettée qui joue avec la lumière parfois écrasante du climat.

A l’instar du mazet existant, l’extension se développe en deux corps de bâtiments accolés. De façon analogue aux constructions de l’Uzège, d’étroites ouvertures sont percées à l’est et au sud afin de se protéger des chaleurs estivales et du froid hivernal. Peu de percements au nord, en raison du mistral, hormis celles de la terrasse, qui évoquent les petites ouvertures traditionnelles en grenier pour observer la migration des grives… Par ses dimensions, son orientation, ses ouvertures et sa matérialité, le projet s’inscrit dans la tradition vernaculaire en transposant les codes du mas provençal dans une écriture contemporaine. L’extension a été réalisée en béton de ciment blanc teinté dans la masse, laissé brut de décoffrage. Les joints ont été retracés à la scie circulaire pour accuser leur relief.

Pas ou peu de porosité, entre intérieur et extérieur. Les ouvertures sont des écrans, des cadrages sur le paysage. Elles séquencent le parcours des occupants, des espaces privatifs aux espaces communs, jusqu’aux terrasses et jardins. La démultiplication des espaces intérieurs (chambres, salle d’eau, salons, etc.) et extérieurs (piscine, jardin bas, niveaux de terrasses, terrasse R+2, etc.) permet de préserver l’intimité des trois générations ici réunies...

Axonométrie
Axonométrie - © © Dixneufcentquatrevingtsix

Fiche technique

Maitrise d’ouvrage : privée
Maîtrise d’œuvre : Dixneufcentquatrevingtsix (Mathilde Gaudemet et  Arthur Ozenne, architectes). BET : I+A (structure), BET France (thermique).
Principales entreprises : Marrel Frères (gros œuvre), Sud Etanchéité (étanchéité), Alutech 34 (menuiseries extérieures), Scal’In (escalier).
Surface : 90 m2 SDP
Coût des travaux : 280 000 € HT.

Commentaires

Architecture : Mazette! Le mazet de Benoît et Roselyne

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Date de parution : 10/2018

Voir

AMC n°261 - Spécial Intérieurs 2017

AMC n°261 - Spécial Intérieurs 2017

Date de parution : 07/2017

Voir

Nouvelles architectures en métal

Nouvelles architectures en métal

Date de parution : 11/2016

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur