En direct

Architecture Jean Nouvel ressuscite une brasserie à Strasbourg

Laurent Miguet |  le 15/01/1999  |  Bas-RhinIlle-et-VilaineArchitectureFrance entièreProfessionnels

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Bas-Rhin
Ille-et-Vilaine
Architecture
France entière
Professionnels
Valider

-Un mur d'images en vitre sans tain courant sur toute la longueur de la salle constituera la pièce maîtresse de cette mise en scène de l'établissement populaire créé en 1929.

Avec la réhabilitation de l'ancien palais de la bière appartenant au groupe Brasserie Schutzenberger, Jean Nouvel construit pour la première fois à Strasbourg. Modeste dans ses dimensions, le projet, à livrer en juin prochain, répond à une forte attente du brasseur, de la municipalité et des Strasbourgeois. La fermeture, en 1994, de l'établissement populaire construit en 1929, avait créé une verrue sur la place Kleber, la plus grande place du centre.

En abattant une mezzanine qui cache une partie de la verrière zénithale aux couleurs de la bière, Jean Nouvel restituera l'intégralité du volume qui s'étire jusqu'à la place du Temple Neuf. « Nous dilaterons ce volume grâce à des miroirs qui créeront un jeu de lumière », ajoute l'architecte. Un mur d'images en vitre sans tain constituera la pièce maîtresse de cette mise en scène. Il courra sur toute la longueur de la brasserie, soit 44 m pour une largeur maximale de 12,25 m. Un film sérigraphié gris sombre reprendra sur ce support les calepinages en forme de rose qui ornent la verrière. Le mur, partiellement réfléchissant, sera animé par des projections de films sur la vie strabourgeoise.

Schutzenberger, l'un des deux derniers brasseurs indépendants d'Alsace, a confié le projet à Jean Nouvel « parce qu'il était capable de comprendre ce lieu, sans en rester prisonnier », explique Marie-Lorraine Muller, P-DG de Schutzenberger SA, la filiale de la brasserie chargée de l'exploitation du restaurant. L'architecte a su également convaincre la ville de prolonger son projet sur la petite place du Temple Neuf, avec une seconde terrasse : « Nous commencerons par libérer quelques places de parking dès cette année, avant de réaliser un aménagement complet de la place en 2000 », annonce Roland Ries, maire et président de la communauté urbaine de Strasbourg.

FICHE TECHNIQUE

Maître d'ouvrage : brasserie Schutzenberger.

Maîtrise d'oeuvre : Architectures Jean Nouvel ; Viviane Morteau, chef de projet.

Surface utile : 555 m2. Coût travaux : 12 MF.

Entreprise générale : BDW.

DESSIN : La structure de la brasserie remaniée : en abattant une mezzanine qui cachait une partie de la verrière zénithale, Nouvel restitue l'intégralité du volume intérieur.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Voirie et réseaux divers

Voirie et réseaux divers

Date de parution : 10/2019

Voir

Comprendre simplement les marchés publics

Comprendre simplement les marchés publics

Date de parution : 10/2019

Voir

Droit et Gestion des Collectivités Territoriales - 2019

Droit et Gestion des Collectivités Territoriales - 2019

Date de parution : 10/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur