En direct

Architecture intérieure : une franchise est née
Vue du show-room de Notes de Styles à Schiltigheim (nord de Strasbourg) - © © agence Oxygen.

Architecture intérieure : une franchise est née

Laurent Miguet (Bureau de Strasbourg du Moniteur) |  le 19/09/2013  |  ArchitectureArchitecture intérieurePas-de-CalaisBas-Rhin

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Profession
Architecture
Architecture intérieure
Pas-de-Calais
Bas-Rhin
Valider

Pour proposer aux particuliers et aux gestionnaires de locaux professionnels un interlocuteur unique en architecture intérieure, l’agence alsacienne Notes de Styles crée une franchise à vocation nationale.

Prudent, mais déterminé, Jérémy Hérard, créateur de Notes de Styles, annonce un objectif de deux implantations par an, pour quadriller progressivement l’Hexagone avec cette enseigne d’architecture intérieure. Le processus de sélection, de formation et d’accompagnement des franchisés explique ce rythme : « L’entretien préalable dure en moyenne cinq heures. Au-delà des diplômes d’architecte d’intérieur ou d’architecte DPLG, il s’agit de vérifier la motivation et les compétences à travers des tests et des questionnaires techniques ».

Mobiliser l’artisanat local

Cette première épreuve précède une formation de trois semaines à un mois, incluse dans le droit d’entrée de 7000 euros. Le forfait comprend aussi l’usage du pack marketing, qui se décline dans des documents imprimés, un site internet, une présence régulière dans les salons professionnels… Le nouveau franchisé dispose d’un logiciel dédié qui accompagne sa vie quotidienne : facturation, devis, réunions de chantiers... Le concept a séduit un premier adhérent : Jérémy Chocraux tient l’enseigne Notes de Styles dans la région Nord Pas-de-Calais.

Jérémy Hérard
Jérémy Hérard - © © agence Oxygen.

L’utilisation de la marque suppose une sélection rigoureuse des entreprises : « Pour chaque lot, nous en consultons 15 avant d’en retenir une dans le tissu de l’artisanat local », précise Jérémy Hérard. Le franchiseur distingue les interventions lourdes, comprenant des déplacements de murs porteurs ou des extensions de toiture, et des prestations plus légères, dédiées au second œuvre. Des prescriptions obligatoires garantissent la qualité : les peintres doivent par exemple appliquer trois couches successives. Les premiers projets de chaque franchisé passent par le contrôle personnel de Jérémy Hérard.

Point mort à 700 000 euros d’affaires annuelles

« Dès la première année, nos adhérents peuvent compter sur un revenu mensuel net de 2000 euros. Le point mort se situe aux alentours de 90 000 m2 de chantiers par an, représentant pour l’architecte d’intérieur un volume d’affaires de 700 000 euros », précise le créateur de Notes de Styles. La mise en confiance du client repose sur des délais garantis et des honoraires forfaitaires, indépendants de la qualité du matériau : la rémunération du maître d’œuvre ne doit pas dépendre du prix du carrelage.

Fort de quatre ans d’expériences depuis la création de l’agence basée à Schiltigheim (nord de Strasbourg), Jérémy Hérard mise sur la vitalité du marché de la rénovation de logements, et sur la compétitivité du rapport qualité prix : « Nous apportons plus de compétences que des courtiers en travaux, pour des prix plus accessibles que ceux des architectes DPLG », résume le franchiseur. Cette approche facilite la fidélisation de la clientèle : après quelques mois, des prestations lourdes débouchent sur des commandes de décoration intérieure. L’attractivité repose aussi sur l’association du haut de gamme et du recyclage : d’anciennes palettes en teck et des marbres issus de tombes en fin de concession entrent dans les salles de bains signées Notes de Styles.

Jeune et opiniâtre

Agé de 26 ans, le créateur de la franchise a déjà donné des preuves de sa détermination à concrétiser son ambition dans la durée : après avoir décroché un CAP, puis un BEP spécialisés dans le bois et les matériaux associés, il a embrayé sur un brevet de technicien en agencement, avant d’obtenir par correspondance son BTS d’architecture intérieure en candidat libre, tout en travaillant en agence, pendant les deux années d’études. Sa formation en alternance s’est poursuivie jusqu’à la licence.

Deux ans de préparation et un investissement de 38 000 euros ont abouti au lancement de la franchise. Sur le plan juridique, la holding NdS Enterprise porte cette dernière et la distingue de l’activité de l’agence. La démonstration du savoir-faire repose sur le showroom accolé à cette dernière, et où se déclinent les trois couleurs qui identifient la marque : fuchsia, jaune vif et gris sombre. « Chacun comprend ce qu’il a envie dans notre logo sobre, qui peut inspirer des aménagements classiques ou contemporains », commente Jérémy Hérard. Son adhésion prochaine à la Fédération française de la franchise renforcera la visibilité d’un concept neuf dans le monde de l’architecture intérieure.

Commentaires

Architecture intérieure : une franchise est née

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

170 séquences pour mener une opération de construction

170 séquences pour mener une opération de construction

Date de parution : 01/2020

Voir

55 outils pour la conduite de chantier

55 outils pour la conduite de chantier

Date de parution : 01/2020

Voir

Construire avec le bois

Construire avec le bois

Date de parution : 12/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur