ARCHITECTURE Cargo de Grenoble : Antoine Stinco choisit la dualité

Partager

Lauréat, en association avec le Grenoblois Jean Lovera, de la rénovation du Cargo/maison de la culture de Grenoble, Antoine Stinco s'est interrogé sur l'attitude à adopter face à l'oeuvre puissante d'André Wogenscky, conçue dans les années 70, et de surcroît chère au coeur des Grenoblois. L'architecte a choisi d'affronter la dualité en se plaçant à côté du Cargo et en livrant, en façade sur le boulevard Marcelin-Berthelot, les nouvelles fonctions de l'édifice : le théâtre de la création, la salle de danse et ses équipements annexes, les bureaux et un café.

En face d'une architecture compacte, il répond aux exigences de programme et de fonctionnement par une volumétrie qui identifie fortement les espaces. Liés par deux fines passerelles de 20 m, les deux bâtiments ancien et neuf affirment l'axe est-ouest qui distribue la parcelle sur toute sa longueur. Tous les abords sont retravaillés, parvis monumental devant le Cargo, mail planté au nord, coulée verte le long du mail. Ces aménagements visent à créer une succession d'ambiances favorables à l'appropriation des lieux par le public.

« C'est la clé du projet, qui ne peut se réduire au bâti. Sa véritable signature sera celle que les gens vivront entre ces espaces », explique Antoine Stinco. Le bâtiment reprend, en retrait de façade, le soubassement vitré du bâtiment de Wogenscky. L'écriture architecturale est volontairement simplifiée au stade de l'esquisse et s'affirmera plus tard, l'architecte a voulu s'abstraire d'un mimétisme facile.

Michel Destot, maire de Grenoble, résume en cinq points les raisons de la sélection d'un projet concernant le plus grand chantier culturel grenoblois de cette fin de siècle : « Ampleur de l'architecture, lisibilité, fonctionnalité, dimension urbaine, mais aussi capacité à respecter strictement l'enveloppe financière » (223 millions de francs TTC). Ce dernier critère est aussi souligné par Roger Caracache, directeur du Cargo, selon lequel l'un des atouts du projet retenu est de ne pas être compliqué à l'exploitation.

MAQUETTE : Maquette : liés par des passerelles, les deux bâtiments, ancien et neuf, affirment l.axe est-ouest.

Mon actualité personnalisable

Suivez vos informations clés avec votre newsletter et votre fil d'actualité personnalisable.
Choisissez vos thèmes favoris parmi ceux de cet article :

Tous les thèmes de cet article sont déjà sélectionnés.

  • Vos thèmes favoris ont bien été mis à jour.

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS LE MONITEUR

Tous les événements

Les formations LE MONITEUR

Toutes les formations

LES EDITIONS LE MONITEUR

Tous les livres Tous les magazines

Les services de LE MONITEUR

La solution en ligne pour bien construire !

KHEOX

Le service d'information réglementaire et technique en ligne par Afnor et Le Moniteur

JE M'ABONNE EN LIGNE

+ 2 500 textes officiels

Tout voir
Proposé par

Détectez vos opportunités d’affaires

13 - Meyreuil

Aménagement de la Bastide Ballon

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS

Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil