En direct

« Architectes, travaillez-vous à l’international ? »
En charge de la promotion de l'architecture française dans le monde, Afex organise aussi un prix biennal. Le musée Yves-Saint-Laurent de Marrakech (Maroc), conçu par Studio KO, avait été lauréat de l'édition 2018. - © Dan Glasser

« Architectes, travaillez-vous à l’international ? »

Service Architecture & Urbanisme |  le 07/01/2021  |  AfexExportMondeFrance

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Profession
Afex
Export
Monde
France
Valider

Jusqu’au 21 janvier prochain, Architectes français à l’export (Afex) conduit une enquête pour mieux connaître les enjeux et les besoins des agences qui travaillent hors des frontières. En répondant en ligne à 35 questions, les professionnels aideront à établir une stratégie de promotion à l’international adaptée.

L’architecture française fait-elle un tabac sur la scène mondiale ? Les gloires nationales, certes, savent marquer le territoire de Chine en Australie, des rives du Danube au cœur de Séoul. Mais qu’en est-il pour la majorité des agences ? Pour y voir plus clair, l’association Architectes français à l’export (Afex) mène actuellement l’enquête. A la demande du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères, l’organisme doit en effet formuler des propositions pour appuyer l’architecture « made in France » et entend établir au préalable un état des lieux.

Inde, Europe ou Maghreb ?

Les architectes français sont donc invités à répondre, d’ici au 21 janvier, à une étude en ligne (accessible ici) et expliquer comment et pourquoi ils œuvrent hors des frontières. Ils pourront renseigner la taille de leur agence (CA, effectifs, etc.) et préciser ses compétences et dire d’abord si, oui ou non, ils travaillent à l’international.

Dès lors, interviennent-ils en Europe, en Amérique, en Inde ou Maghreb ? Y sont-ils parvenus par réseau ou par hasard ? Et pourquoi d'ailleurs ont-ils fait ce choix ? Pour affirmer leur créativité, jouir de plus de liberté conceptuelle, prouver leur capacité d’adaptation au contexte ou pour des motifs financiers ? Ont-ils bénéficié d’un accompagnement ?

Sur le même sujet L’Afex récompense Architecture Studio (Paris) et Atelier Tanka (Toulouse)

Via les réponses apportées à 35 questions au total, l’Afex pourra ainsi dresser le panorama des envies mais aussi des obstacles. Les conclusions, qui devraient être rendues au début du printemps, permettront d’établir une stratégie de promotion du savoir-faire et améliorer le soutien à l’export.

Sur la nécessité de mieux aider les architectes dans cette démarche, la réponse à la question n°35 de l’enquête sera assurément éclairante. Il est en effet demandé aux professionnels : « sur une échelle de 1 à 5, recommanderiez-vous l’export à vos confrères ? »

Commentaires

« Architectes, travaillez-vous à l’international ? »

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

(Ré)investir les toits

(Ré)investir les toits

Date de parution : 11/2020

Voir

Marchés privés de construction : guide de rédaction des contrats

Marchés privés de construction : guide de rédaction des contrats

Date de parution : 11/2020

Voir

L'urbanisme commercial

L'urbanisme commercial

Date de parution : 11/2020

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil