En direct

Architectes et ingénieurs en symbiose au Grand Nausicaá de Boulogne-sur-Mer

Emmanuelle Lesquel (Bureau de Lille du Moniteur) |  le 27/07/2017  |  ProfessionArchitectureCultureTechniquePas-de-Calais

La raie manta géante imaginée par Jacques Rougerie prépare sereinement son déploiement. Débuté au printemps 2016 pour une ouverture des lieux prévue à l’été 2018, le colossal chantier laisse désormais entrevoir à quoi ressemblera le futur plus grand aquarium pédagogique d’Europe. Le Moniteur s’est rendu à Boulogne-sur-Mer (Pas-de-Calais), sur ce chantier exceptionnel où architectes et ingénieurs travaillent de concert pour faire plonger le visiteur en eaux profondes.

Des filtres, des biofiltres, des pompes, des écumeurs des bassins de quarantaine, des bassins d’élevage, etc. A moins d’un an de l’ouverture, les entrailles du Grand Nausicaá sont presque déjà pleines du matériel ultra-technique nécessaire à faire jaillir la magie des bassins et des animations «virtuelles».

Relookage complet et bassin de 10 000 m3

L’extension de l’actuel Nausicaà couplé à un relookage complet du bâtiment «façon raie manta» va permettre à cet équipement touristique structurant de la région de rentrer dans la cour des grands. «J’ai pu utiliser sur ce projet toute l’expérience que j’ai déjà accumulée sur les autres aquariums que j’ai déjà réalisés dans le monde», se félicite Jacques Rougerie, architecte spécialiste des mondes marins, déjà aux manettes lors de la création du premier Nausicaà.

Un énorme bassin de 10 000 m3 fera notamment la singularité du Grand Nausicaà. Ce bassin équipé d’une immense baie de 20 m par 5 m et d’un tunnel permettra aux visiteurs d’avoir l’impression de frôler les requins et autres futurs occupants des lieux. «Le fait d’avoir une forme courbe pour le tunnel rend l’immersion bien plus impressionnante», note le passionné de plongée.

Symbiose

«La veille de la mise en eau du bassin, je n’ai pas dormi la nuit. Les défis technologiques des choix effectués, notamment avec cette baie vitrée d’un seul tenant a imposé des prouesses techniques aux équipes. Heureusement, il existe une vraie symbiose depuis le début du projet avec les ingénieurs. Joël Taquet (chef de projet pour Vinci, NDLR), avec qui j’ai déjà travaillé sur tous les Nausicaà, a notamment accepté de jouer le jeu et de me suivre dans cette aventure. Les équipes sont passionnées. Cette immense baie en polycarbonate est unique en Europe. Pour supporter la pression qui s’exerce sur la vitre de 100 m2, il a par exemple fallu prévoir un plancher d’1m50 d’épaisseur», détaille l’architecte mandataire de l’équipe de conception, qui dès la phase projet a impliqué les équipes de réalisation.

Conception-réalisation

«Nous sommes très loin ici de l’architecte qui conçoit et de l’ingénieur qui réalise. La mise en scène optimum nécessite des allers retours permanents entre les différents acteurs: architectes, ingénieurs ou scénographes. Sur ce projet complexe, la procédure de conception-réalisation demandée par la communauté d’agglomération du Boulonnais (CAB) est un vrai plus. Sans cela, le rendu n’aurait jamais pu être aussi spectaculaire», se félicite Alexandre Bouchez, directeur d’exploitation pour Sogea Caroni (Vinci), mandataire du groupement.

«Pour les images virtuelles, partie qui représentera 50% du parcours du visiteur, les technologies ayant beaucoup évolué entre la conception et la réalisation il a fallu par exemple revoir de nombreux points et innover en concertation avec tous les acteurs» illustre le directeur d’exploitation.

Monde polaire gelé

Le chantier a été conçu de façon à être réalisé étape par étape afin de permettre de continuer à accueillir le public dans la partie de Nausicaà déjà existante et accolée à la nouvelle partie. Si la première tranche des travaux dédiée au monde de la haute mer est bien avancée, la deuxième tranche mettant en scène le monde polaire est, elle, gelée en attente du versement par l’Europe d’une subvention de 15 millions d’euros. Le budget total de l’extension étant de 85 millions d’euros dont 58 millions pour la première tranche. L’objectif du Grand Nausicaà est d’atteindre plus d’un million de visiteurs par an.

Maître d’ouvrage: Communauté d’agglomération du Boulonnais

Equipe de conception-réalisation: Sogea Caroni (Vinci), entreprises et mandataire du groupement; Jacques Rougerie Architectes Associés, architecte et mandataire de l’équipe de conception; Delannoy et Associés, architecte référent local (participation à la réalisation); Arscènes, muséographe-scénographe; Egis Concept Elioth, BET?environnement et charpente métallique; Egis Bâtiments Nord, BET CVCD et électricité; JLL Ingénierie, BET plomberie; Berim, BET VRD; Ingérop, BET aquariologie; Vincent Hédont, acousticien.

Financement

Première tranche (haute mer)

CAB: 21 837 7OO euros

Région Hauts-de-France: 28 158 OOO euros

Conseil départemental du Pas-de-Calais: 5 777 3OO euros

Etat: 2 OOO OOO euros

Deuxième tranche (monde polaire), conditionelle

CAB: 8 421 OOO euros

Feder: 15 OOO OOO euros

Région Hauts-de-France: 1 842 OOO euros

Conseil départemental du Pas-de-Calais: 2 8O7 OOO euros

Commentaires

Architectes et ingénieurs en symbiose au Grand Nausicaá de Boulogne-sur-Mer

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Livre

Prix : 24.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX