En direct

Architectes-conseils Une motion et des propositions

ELISABETH ALLAIN-DUPRE/E. A.-D. |  le 28/03/1997  |  ArchitectureEtatParisBas-RhinGers

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Architecture
Etat
Paris
Bas-Rhin
Gers
Gironde
Europe
Hautes-Alpes
Bouches-du-Rhône
Professionnels
Valider

-Tenue le 11 mars, l'assemblée générale des architectes-conseils révèle le malaise du corps.

Tandis que le ministère de l'Equipement recrute pour étoffer le jeune corps des paysagistes-conseils (voir ci-contre), celui des architectes-conseils, créé en 1950, s'interroge sur les moyens et finalités de son action auprès des DDE. C'est un conflit lié à une nomination qui a joué le rôle de révélateur du mal-être au sein du corps : l'un des architectes-conseils, nommé en janvier par le ministre de l'Equipement, avait été écarté par la commission consultative paritaire architectes-conseils/administration chargée d'examiner les candidatures (1). La direction de l'aménagement et de l'urbanisme et le ministre de l'Equipement n'en ont pas tenu compte.

En d'autres temps, la décision serait passée inaperçue. En l'occurrence, elle a été vécue comme un déni. D'où le ton musclé de la motion votée à l'unanimité lors de l'assemblée générale annuelle du 11 mars. Les architectes-conseils y disent refuser « de tels procédés qui portent atteinte à la dignité et à la crédibilité de leur fonction », et rappellent que « c'est l'indépendance vis-à-vis de tous les pouvoirs qui garantit leur action au bénéfice de la collectivité publique ». La réaction du cabinet du ministre à cette motion, qui se borne à rappeler le caractère uniquement consultatif de la commission paritaire, montre qu'il n'a sans doute pas mesuré toute l'ampleur du problème. Car l'assemblée, exceptionnellement à huis-clos, a permis d'évoquer la dévalorisation des missions confiées aux architectes-conseils par les DDE : moins de conseil en amont des grands enjeux, multiplication des interventions « en pompiers » sur des coups mal partis, absence d'architectes-relais dans les DDE, pénurie de moyens...

Bref, « le malaise des architectes-conseils reflète celui des DDE qui, depuis dix ans, n'ont cessé de voir réduire leurs effectifs et la qualité de leurs intervenants », observe un bon connaisseur de ce milieu. Nouvelle présidente élue du corps, Béatrice Dollé (architecte-conseil du Bas-Rhin) n'entend pas pour autant baisser les bras, et énumère les mesures qui pourraient revaloriser la fonction : appui affiché du ministre à ses architectes-conseils, sous forme de lettres de mission notamment, nouvelle rédaction de la circulaire de 1989 qui régit le corps, participation des architectes-conseils aux réunions mensuelles du ministère avec ses DDE, etc. « Nous réfléchissons aussi, ajoute Béatrice Dollé, à demander un possible changement de tutelle, qui nous placerait, par le biais du Premier ministre et de l'interministériel, directement sous l'autorité des préfets ; une solution qui semble bien adaptée aux évolutions actuelles de notre mission de service public sur le terrain ».

(1) Effet de crise de la commande ou caractère valorisant d'une fonction pourtant difficile et peu rémunérée ? 282 ont postulé pour moins de 10 postes à pourvoir en 1997.

LES NOUVEAUX ARCHITECTES- CONSEILS

Aisne : Françoise Ruel (Paris).

Cantal : Gilles Marcot-Duclot (Paris.

Gers : Olivier Brochet (Bordeaux).

Creuse : Hervé Beaudoin (Niort).

Lozère : Bernard Paris (Vienne).

Moselle : Luc Weizmann (Paris).

Somme : Jean-Paul Scalabre (Paris).

Var : Borja Huidobro (Paris).

Hautes-Alpes : Jean-Michel Battesti (Marseille).

PHOTO : Béatrice Dollé, présidente du Bureau des architectes-conseils :

«Nous réfléchissons à demander un possible changement de tutelle qui nous placerait, par le biais du Premier ministre et de l'interministériel, directement sous l'autorité des préfets.»

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil