Le moniteur
ArcelorMittal sur le point de fermer une usine au Luxembourg
Spécialisée dans l’acier pour la construction, l’usine ArcelorMittal de Rodange-Schifflange ne fonctionne plus depuis fin 2011. Photo : DR. - © © DR

ArcelorMittal sur le point de fermer une usine au Luxembourg

christian robischon |  le 08/09/2014  |  BâtimentEuropeTechnique

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Négoce
Bâtiment
Europe
Technique
Valider

L’usine ArcelorMittal de Rodange-Schifflange dédiée aux aciers pour la construction, se dirige droit vers sa fermeture définitive cet automne.

La presse luxembourgeoise a dévoilé cet été l’information, mollement démentie par le groupe sidérurgique qui annonce une « décision » d’ici à la fin de l’année. Contacté par le Bulletin européen du Moniteur (BEM), un analyste juge le scénario « hautement probable ». « La demande d’acier pour la construction en Europe ne se redresse que faiblement, et les capacités actuellement actives suffisent », ajoute-t-il. Or, Rodange-Schifflange est déjà "sortie" du marché depuis trois ans, puisque cette unité a été mise en veilleuse fin 2011, officiellement pour une « durée provisoire indéterminée ».

600 000 t de ronds à béton


Elle produit des ronds à béton (les armatures du béton) selon une capacité de 600 000 tonnes par an, ainsi que des profilés (capacité annuelle de 350 000 tonnes) qui débouchent notamment sur des rails de ponts roulants ou des palplanches. Le groupe sidérurgique avait déjà fermé son usine de poutres de Madrid il y a deux ans. Il prévoit certes pour 2014 une amélioration du marché européen de la construction acier, grâce surtout à l’Allemagne et la Grande-Bretagne. Mais le rebond ne compense que très partiellement la baisse de 29% de la demande entre 2007 et fin 2012, observe-t-il. ArcelorMittal demeure sceptique quant à une reprise durable.
Eurofer, l’association des sidérurgistes européens, table pour sa part sur une croissance de 2,4% du marché de l’acier pour la construction dans l’UE cette année puis de 2,1 % en 2015, après une baisse de 3 % en 2013.


Toutes activités confondues, Arcelor Mittal a augmenté au premier semestre 2014 ses ventes d’acier dans le monde d’un peu plus de 2% (42,4 millions de tonnes) et son chiffre d’affaires de 1,3 % à 40,5 milliards de dollars (30,7 milliards d’euros). Son bénéfice opérationnel a doublé et ses pertes nettes ont été ramenées à 153 millions de dollars
(116 millions d’euros) contre plus de 1 milliard (760 millions d’euros) au premier semestre 2013.

Plus d’information avec le BEM, la lettre de la construction à l’international

Commentaires

ArcelorMittal sur le point de fermer une usine au Luxembourg

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Code commenté de la commande publique

Code commenté de la commande publique

Date de parution : 09/2019

Voir

Histoire de l’architecture agricole

Histoire de l’architecture agricole

Date de parution : 07/2019

Voir

Maisons individuelles passives

Maisons individuelles passives

Date de parution : 07/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur