En direct

Aquitaine L'offensive sociale des artisans

JEAN-BERNARD GILLES |  le 05/02/1999  |  France entièreApprentissage BTPCollectivités localesArtisansFormation continue

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

France entière
Apprentissage BTP
Collectivités locales
Artisans
Formation continue
Innovation
Technique
Valider

La CAPEB Aquitaine prend l'initiative pour diffuser son accord sur les 35 heures.

Robert Goinaud ne ménage pas sa peine. Le président de la CAPEB aquitaine (*) et girondine multiplie les initiatives sur le terrain social. Il est sur le point de signer une convention avec la Direction régionale du travail, de l'emploi et de la formation professionnelle pour organiser un dispositif régional d'informations et de conseils destinés à inciter les artisans du bâtiment à mettre en oeuvre les 35 heures avant 2002. « Nous avons pour les entreprises de moins de 10 salariés un bon accord qui offre quatre modulations possibles et qui ne nécessite pas la nomination d'un mandaté social » explique Robert Goinaud.

Une dizaine d'accords sur les 35 heures sont en cours d'élaboration chez les artisans aquitains de la construction. Mais la CAPEB n'entend pas « chasser » uniquement sur ses terres. Elle vient de décider à l'occasion de son dernier conseil d'administration d'ouvrir des discussions avec les centrales syndicales régionales, cette fois-ci pour l'application des 35 heures dans les entreprises artisanales de plus de 10 salariés.

Par ailleurs, à l'initiative de la CAPEB Gironde cette fois-ci, 320 artisans équipés sur le plan informatique viennent de recevoir un CD Rom mis au point par la CAPEB du Haut-Rhin. Celui-ci permet la simulation de l'application des 35 heures dans l'entreprise artisanale et pourra être mise à jour, via Internet, après le vote de la prochaine loi. La CAPEB Gironde propose des formations à son utilisation ainsi qu'à la maîtrise de l'outil électronique de communication dont elle devenue la spécialiste.

Contact : CAPEB Gironde, Alain Léouffre, tel. : 05.56.48.22.49.

(*) La prochaine assemblée générale de la CAPEB Aquitaine se déroulera le jeudi 8 avril à Mérignac. Contact : Bernard Réal, tel. : 05.56.34.40.24.

Robert Goinaud incite les artisans à passer aux 35 heures.

Gros effort de sensibilisation à la formation

Depuis la mi-décembre, 6 500 entreprises artisanales aquitaines représentant 18 000 salariés reçoivent une information détaillée sur le capital temps formation (CTF). Il s'agit d'un dispositif particulier permettant à un salarié de suivre une formation de 24 à 350 heures que le Fonds d'assurance formation des salariés de l'artisanat du BTP (Fafsab) entend promouvoir aujourd'hui dans quatre régions pilotes : l'Aquitaine, la Haute et la Basse Normandie et la Picardie. Le besoin est réel en Aquitaine puisqu'aucune entreprise artisanale n'avait utilisé ce nouveau dispositif, créé en 1995, jusqu'à l'an passé. 61 entreprises l'ont sollicité en 1998 pour des formations diverses : permis poids lourds, certificat d'aptitude à la conduite d'engins de sécurité, informatique ou langues. La CAPEB, qui aide les entreprises à monter les dossiers de financement, espère bien doubler ce score grâce à l'important mailing en voie d'acheminement.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

170 séquences pour mener une opération de construction

170 séquences pour mener une opération de construction

Date de parution : 01/2020

Voir

55 outils pour la conduite de chantier

55 outils pour la conduite de chantier

Date de parution : 01/2020

Voir

Réhabilitation énergétique et mobilité urbaine

Réhabilitation énergétique et mobilité urbaine

Date de parution : 12/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur