En direct

Après le drame, le tribunal

le 03/11/2017  |  TransportsTechniqueBâtiment

Aéroport de Roissy -

Le juge d'instruction chargé de déterminer les responsabilités dans l'effondrement de la voûte du terminal 2E de Roissy, qui avait fait quatre morts en mai 2004, a renvoyé en correctionnelle Aéroports de Paris, le constructeur GTM, le bureau d'études Ingérop et Bureau Veritas, le contrôleur technique . Le dossier est accablant : l'ouvrage « très proche de la ruine dès sa construction », d'après les experts, devait sa faible résistance à un « manque d'attention à tous les niveaux de l'opération ».

www.lemoniteur.fr/roissy

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Isolation thermique durable des bâtiments existants

Isolation thermique durable des bâtiments existants

Date de parution : 12/2018

Voir

Code des juridictions financières

Code des juridictions financières

Date de parution : 12/2018

Voir

De l'immeuble de bureau aux lieux du travail

De l'immeuble de bureau aux lieux du travail

Date de parution : 12/2018

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur