Approvisionnement du bâtiment : Fab Dis veut accélérer le virage numérique
Logo Fab Dis - © © Fab Dis

Approvisionnement du bâtiment : Fab Dis veut accélérer le virage numérique

Yannick Le Goff |  le 04/04/2017  | 

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Négoce
Valider

Ignes (Groupement des industries du Génie numérique, énergétique et sécuritaire) et la FGME (Fédération des grossistes en matériel numérique) lancent la version 2.2 du référentiel de Fab Dis, format d’échange de données entre industriels et distributeurs. Fab Dis revendique 500 acteurs associés à la démarche, et entend se rendre incontournable dans les relations commerciales de tous les métiers de l’approvisionnement du bâtiment.

Qu’est-ce que Fab Dis ?  Un fichier base de données au format Excel  (qui recense 8 blocs de données pour environ 160 champs de données structurées) pour définir de façon standardisée les produits. Un projet né il y a un peu plus de sept ans, à l’initiative de quelques acteurs de la filière électrique désireux d’en finir avec  tous les problèmes induits, entre industriels et distributeurs, par l’hétérogénéité des fichiers et des modes de description des offres : processus chronophages, informations imprécises, incomplètes voire fausses… Autant de défauts qui paraissaient déjà insupportables à la filière à l’époque, et qui le sont évidemment encore plus maintenant, à l’heure de la multiplication des échanges électroniques au sein de toutes les fonctions d’entreprise (commercial, logistique, marketing…) concernées par les cycles de vie des produits. Cycles qui tendent  par ailleurs à se raccourcir et à s’interpénétrer par l’intermédiaire des approches « solutions » ou « systèmes ».

V2.2 : trois avancées majeures

Sept ans après la naissance du projet, Fab Dis qui vient donc de publier la version 2.2 du référentiel. Une version qui, par rapport à la 2.1 lancée en janvier 2016, propose « trois avancées majeures » : l’attestation et la vérification de la conformité des produits aux dernières exigences réglementaires ; une ouverture plus marquée vers de « nouveaux métiers » (génie climatique, sanitaire, bricolage, décoration…) ; une exploitation facilitée des données à destination des différentes publications omnicanal. Cette version 2.2 fera l’objet, d’ici à la fin de l’année, d’un processus de validation et de contrôle avant « adoption définitive » par la communauté Fab Dis. Une communauté qui revendique aujourd’hui 350 fabricants (dont  Legrand, Hager, Somfy, Delta Dore, Siemens, Panasonic, Soprema, Atlantic, Philips Lighting, Daikin, Brother…) et 150 distributeurs (dont  CdlElec, Rexel, Aubade, Socoda, Sonepar, Algorel…) pour 400 marques référencées.

C’est d’ailleurs à l’attention de cette communauté que Fab Dis vient d’éditer un logo « We are Fab Dis » qui se veut à la fois marque d’engagement envers le format, mais aussi outil promotionnel puisque ceux qui choisiront de l’arborer s’engageront, autant fabricants que distributeurs, à en favoriser l’adoption dans leurs réseaux commerciaux respectifs. Une initiative qui vient en complément de la mise en ligne d’un nouveau site web (www.fab-dis.fr ) où le référentiel est téléchargeable gratuitement.

Au-delà de l’électricité

Deux outils qui illustrent le prochain défi (et sans doute le plus important) à relever par Fab Dis, à savoir aller bien au-delà des 500 « acteurs » d’ores et déjà conquis. Et ce d’autant plus que les prétentions de Fab Dis ne se limitent donc plus à la seule filière électrique. Des contacts étroits ont d’ailleurs été d’ores et déjà noués avec plusieurs fédérations professionnelles dont la Fnas (Sanitaire-chauffage), la FND (décoration), la FFQ (quincaillerie), FNBM (matériaux de construction). « Même si Fab Dis est né de la filière électrique, nombreux sont ses acteurs qui ont des activités dans d’autres secteurs (sanitaire-chauffage, décoration, Qofi…). Il est donc très naturel que ces derniers tentent d’étendre leur initiative à l’ensemble de leur activité. Aujourd’hui, il nous parait normal et même obligatoire d’inscrire Fab Dis en tant que partenaire de l’ensemble des filières, métiers et professionnels du bâtiment » explique-t-on chez Fab Dis.

Commentaires

Approvisionnement du bâtiment : Fab Dis veut accélérer le virage numérique

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Voirie et réseaux divers

Voirie et réseaux divers

Date de parution : 10/2019

Voir

Comprendre simplement les marchés publics

Comprendre simplement les marchés publics

Date de parution : 10/2019

Voir

Droit de l'immobilier en 100 fiches pratiques

Droit de l'immobilier en 100 fiches pratiques

Date de parution : 10/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur