En direct

Applications smartphone : industriels et négociants développent l’offre
Application smartphone Brossette - © Brossette

Applications smartphone : industriels et négociants développent l’offre

Floriane Dumazert |  le 01/08/2012  |  France entièreCommunicationNumériquesmartphone

Les applications smartphones proposées par les industriels et négociants ont investi les plateformes de téléchargement. Du catalogue en ligne au simulateur acoustique en passant par les outils de dimensionnement, elles sont plus nombreuses et plus pointues.

38% des Français possèdent un Smartphone (1), dix points de plus qu’en 2011, et 11% des actifs l’utilisent dans le cadre de leur activité professionnelle (2), un taux qui devrait atteindre 25% d’ici 2013. Conséquence: le marché des applications professionnelles attire de plus en plus d’industriels et négociants du BTP. En 2010, une étude de marché réalisée par Bulky Apps mettait en évidence qu’ils étaient encore réticents à l’idée d’entrer sur le marché des applications mobiles. Les choses ont sensiblement changé. Depuis 2011, les applications des industriels et négociants ont investi les plateformes de téléchargements, qu’il s’agisse de l’ « App Store » pour IPhone ou « Google Play » pour Androïd.

La plupart propose un catalogue en ligne, un guide produits souvent agrémenté d’un outil de géolocalisation, permettant de savoir où se trouve le point de vente le plus proche. C’est par exemple le cas de l’application Brossette lancée en février 2012. Pour Bruno Raguet, responsable marketing clients du distributeur, l’objectif est de « capitaliser sur l’innovation » pour maintenir « un temps d’avance et être proactif ». Pour tenir ses clients informés sur la disponibilité des produits, Brossette propose une application qui permet d’accéder aux stocks d’un produit. Un véritable gain de temps pour les professionnels qui peuvent aussi préparer les devis sur le chantier.

Pour se distinguer de la concurrence, les fournisseurs redoublent d’ingéniosité, toujours « en se mettant dans la peau de l’utilisateur ». Désormais, à chaque étape du chantier son application Smartphone.

En amont et en aval du chantier

L’outil de calcul est une « bonne valeur ajoutée » pour les utilisateurs des Smartphones. RYB l’a bien compris et en a fait l’atout majeur de sa nouvelle application. En novembre 2011, le leader de la canalisation polyéthylène a lancé son application Smartphone qui fournit aux bureaux d’études un outil de dimensionnement. Comme l’explique Marc Palomares, directeur technique de RYB, l’application doit d’abord « démocratiser l’utilisation du polyéthylène » et ensuite, permettre aux professionnels « d’accéder rapidement aux informations techniques en situation de mobilité ». Le sélecteur dimensionnel permet de connaitre, sur le terrain, le tube le mieux adéquat et l’outil de calcul permet d’évaluer très facilement les pertes de charge. En somme, cette application est un précieux gain de temps dans la préparation du chantier.

Une optimisation équivalente est rendue possible en aval des interventions avec, par exemple,  l’application SD-Diagnostic, lancée par Saunier-Duval en mai 2012. Olivier Jory, chef de projet Internet, y voit « un service d’accompagnement uniquement destiné aux professionnels du service-après-vente » qui permet d’interpréter les codes défauts des chaudières et de fournir aux réparateurs la solution la plus efficace pour y remédier. Une fois le diagnostic effectué, l’application propose même des visuels pour guider le professionnel dans la réparation du matériel.

Des devis instantanés

L’application Isover, disponible depuis juin 2012, a été conçue « à la demande de quelques professionnels », précise Benoit Lefevre, directeur marketing. Au-delà du catalogue en ligne, elle intègre un outil de calcul et des guides de pose des produits. Avantage pour les professionnels : « cela leur évite de s’encombrer des documents techniques sur le chantier. L’application leur permet de former les compagnons en visionnant les vidéos de pose ou encore de créer une relation personnalisée avec le client, l’outil de calcul permettant de préparer la commande en temps réel ».

Chez Legrand, le «configurateur», disponible depuis juillet 2011, se destine aux particuliers. Il leur permet de dessiner leurs plans et aménager leur intérieur. Ensuite, le réseau électrique et numérique lié à leur aménagement est proposé automatiquement. Ainsi, dans une nouvelle cuisine, le configurateur permet de positionner le plan de travail et d’y installer tous les équipements électriques. Il liste automatiquement le matériel électrique nécessaire. Ensuite, en un clic, le panier chiffré peut être envoyé à un professionnel référencé qui propose, dans la foulée, son devis d’installation.

La performance acoustique doit s’entendre

L’application Placo dBstation a été mise en service en avril 2012 pour répondre à une question souvent formulée par les professionnels et résumée par Jean-Baptiste Baldi, responsable marketing clients chez Placo : « comment faire ressentir le gain acoustique à son client ? ». Cette application est le premier simulateur acoustique pour Smartphone : l’utilisateur choisit une situation de vie bruyante et compare, son à l’appui, les solutions d’isolations phoniques proposées par Placo. L’utilisateur de ce simulateur peut enfin entendre les performances acoustiques de Placo. Et c’est bien là que l’application se distingue profondément du catalogue en ligne. Les utilisateurs, aussi bien des professionnels, artisans et architectes, que des particuliers, saluent l’effort de Placo pour s’éloigner de la technique afin de mieux comprendre le côté pratique.

Un succès difficile à apprécier

Toutes ces applications sont disponibles gratuitement sur les plateformes d’Apple et certaines sur celles d’Androïd. Mais attention à vérifier qu’elles sont compatibles avec la configuration du Smartphone. Pour les plus innovantes, des cartes graphiques spécifiques sont nécessaires.

Rencontrent-elles le succès escompté ? Le nombre de téléchargements est là pour en juger : entre quelques centaines et plusieurs milliers selon les professionnels visés. Dans tous les cas, les industriels et négociants se satisfont des résultats et certains préparent déjà les prochaines versions. Difficile d’estimer le retour sur investissement. D’autant que ce dernier reste le plus souvent confidentiel. Seul Saunier-Duval a accepté de nous livrer cette donnée confidentielle : entre 30 000 et 40 000 euros pour SD-Diagnostic, mutualisés sur les différentes filières du groupe. Difficile également de savoir ce qu’en ont pensé les utilisateurs, les seuls commentaires disponibles étant ceux déposés sur les plateformes de téléchargements. Pour autant, on ne peut que saluer l’effort du secteur pour s’emparer de ces nouveaux outils. Un effort que « lemoniteur.fr », en partenariat avec Pro BTP, va récompenser pour la première fois en décernant le « Prix du Smart Entrepreneur » en novembre 2012.

Commentaires

Applications smartphone : industriels et négociants développent l’offre

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur

Code pratique du patrimoine et de l’intervention sur le bâti existant

Code pratique du patrimoine et de l’intervention sur le bâti existant

Livre

Prix : 75.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX