En direct

Angers La ville approuve le programme local de l'habitat de l'agglomération

bertrand escolin |  le 13/06/1997  |  Maine-et-LoireFrance Collectivités localesLogementImmobilier

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Maine-et-Loire
France
Collectivités locales
Logement
Immobilier
Etat
Valider

- Entretien avec Martial Vié, maire adjoint d'Angers, chargé de l'habitat.

Quels sont les objectifs du PLH ?

Nous tenons à renforcer les aides de l'Etat par une participation financière de la ville et du district pour financer 50 logements supplémentaires par an à la dotation de 80 logements PLA (1) qui nous est attribuée. Le passage du PLA classique au PLA fiscal ne permet plus de réaliser cette modulation : nous allons désormais utiliser des prêts conventionnés locatifs, bien qu'ils soient moins avantageux (un prêt à 5,8 % sur vingt-cinq ans en moyenne, contre 4,8 % à trente-cinq ans pour l'ex-PLA). Nous voulons également répondre à une forte demande de logements locatifs intermédiaires : il serait invraisemblable que la collectivité laisse sur le trottoir des familles qui travaillent mais dont le revenu est insuffisant pour se loger dans de bonnes conditions dans le privé.

Et pour les familles en difficulté ?

Nous allons construire du PLATS (2) pour des familles ciblées, difficiles, afin de gérer au mieux les problèmes de quartier. Le programme prévoit de construire des logements adaptés, implantés sur tout le territoire districal de façon homéopathique pour qu'il n'y ait pas de concentration : il en faudrait 15 ou 20 par an. Actuellement, on ne fait que de l'acquisition-amélioration, mais uniquement sur Angers. Nous voulons ouvrir ces logements à l'ensemble de l'agglomération, avoir une politique partagée pour éviter que se constitue un territoire à plusieurs vitesses.

Que prévoit le PLH pour le logement ancien ?

Pour accélérer la réhabilitation du logement ancien, le district apporte 50 % de complément à la Palulos (3), qui permet de doubler prime et prêt pour la réhabilitation des logements, soit un apport de 8 000 francs par logement. D'ici à l'an 2001, nous avons 2 000 logements HLM qui vont bénéficier d'une réhabilitation lourde.

Vous lancez une Opah ?

En effet, le district va mettre en place une Opah (4) sur l'ensemble de 28 communes : hors Angers, il n'y en avait pas eu jusque-là, et le patrimoine ancien en a besoin. Nous allons lancer l'appel d'offres de maîtrise d'oeuvre pour la gestion technique de l'Opah, d'ici à septembre. Nous estimons les besoins à 1 500 logements, au minimum, pour les plus urgents à rénover.

Des projets à moyen terme ?

Nous étudions des projets de logements adaptés aux personnes âgées et à faible loyer pour les jeunes. Il faut leur permettre de rester dans leur commune pour ne pas avoir à se concentrer sur Angers. C'est un des objets du protocole d'occupation du patrimoine social.

(1) PLA : prêt locatif aidé.

(2) PLATS : prêt locatif aidé très social.

(3) Palulos : prime à l'amélioration des logements à usage locatif et d'occupation sociale.

(4) Opah : opération programmée d'amélioration de l'habitat.

PHOTO : Martial Vié. Martial Vié, maire adjoint d'Angers : «Le PLH vient d'être approuvé par la ville d'Angers. Avec son passage le 16 juin au conseil districal, il arrive en phase opérationnelle.»

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Droit de l'Aménagement, de l'Urbanisme, de l'Habitat – 2020

Droit de l'Aménagement, de l'Urbanisme, de l'Habitat – 2020

Date de parution : 09/2020

Voir

Jean Prouvé - 5 maisons sur mesure

Jean Prouvé - 5 maisons sur mesure

Date de parution : 09/2020

Voir

Villes et territoires de l’après-pétrole 

Villes et territoires de l’après-pétrole

Date de parution : 08/2020

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur