En direct

Angers Cert invente des solutions techniques économes en énergie

Fabienne Proux |  le 02/05/2009  |  Maine-et-LoireFrance entièreCollectivités localesBoisTransports

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Maine-et-Loire
France entière
Collectivités locales
Bois
Transports
Energie
Morbihan
Loire-Atlantique
Ille-et-Vilaine
Immobilier
Hygiène
Transports mécaniques
Valider

Le centre de maintenance de la première ligne de tramway d’Angers fait partie des dossiers majeurs sur lesquels travaille actuellement le bureau d’études Cert structure. En bordure de l’autoroute A11, le bâtiment estimé à 22 millions d’euros HT, dessiné par Frédéric Rolland, « se compose d’une grande halle en charpente métallique en ligne courbe carrossée d’Inox et d’un bâtiment PC à l’entrée du site », détaille Laurent Rossez, directeur de Cert structure.

Basé à Angers, Cert structure fait partie, avec ICM structure créée en 2008, des cinq composantes de Cer3i (1), filiale ingénierie du groupe AIA (Architectes ingénieurs associés).

Le bureau d’études a développé des compétences pointues dans le domaine de l’ingénierie de structure de grands projets. Il s’est imposé sur plusieurs dossiers phare, comme certains ouvrages ferroviaires de la ligne TGV Est, la Cité de la voile Eric-Tabarly à Lorient ou encore l’IEA (institut d’études avancées) à Nantes. Actuellement, il intervient notamment sur l’îlot Grüner à Saint-Etienne, le stade du Mans et sur le nouveau siège du conseil général d’Ille-et-Vilaine à Rennes. « Nous élargissons progressivement nos activités à d’autres fonctionnalités que les calculs, indique Laurent Rossez, spécialiste également de la rénovation des monuments historiques. Notre objectif est de construire plus intelligemment, notamment avec des solutions techniques moins consommatrices d’énergie. »

Plancher mixte bois-béton SBB

Cert a ainsi réduit de 15 % le coût du collège Calypso de Montreuil-Bellay (architecte Tetrarc, livraison à la rentrée 2010) par rapport à une solution classique de construction, en réalisant les façades en bois et en utilisant sa dernière innovation : le plancher mixte bois-béton SBB. Ce dispositif assemble une dalle de béton peu épaisse à une poutraison en bois à l’aide de connecteurs bois forés-vissés, également conçus par Cert structure. « Facile à poser, le SBB est économique car il peut être préfabriqué en atelier, où seront insérés l’isolant et les câbles électriques, et écologique grâce à l’utilisation du bois qui allie esthétique et confort acoustique », ajoute Laurent Rossez.

(1) Agibat ingénierie à Lyon, Cert structure et ICM structure à Angers, Cert ingénierie à Rennes, Cera à Lyon, Nantes et Paris. L’ensemble réalise 7,7 millions d’euros de chiffre d’affaires avec 86 salariés.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Code commenté de la commande publique

Code commenté de la commande publique

Date de parution : 09/2019

Voir

Histoire de l’architecture agricole

Histoire de l’architecture agricole

Date de parution : 07/2019

Voir

Règlement de sécurité incendie ERP avec historique des versions

Règlement de sécurité incendie ERP avec historique des versions

Date de parution : 07/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur