En direct

André Santini élu, sans surprise, président du directoire de la société du Grand Paris
André Santin, 69 ans, président du directoire de la société du Grand Paris. - © © NC

André Santini élu, sans surprise, président du directoire de la société du Grand Paris

le 22/07/2010  |  Grand ParisParisEnvironnementSeine-et-MarneEssonne

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Collectivités locales
Grand Paris
Paris
Environnement
Seine-et-Marne
Essonne
Seine-Saint-Denis
Val-de-Marne
Santé
Technique
Etat
Valider

Le député-maire d'Issy-les-Moulineaux André Santini a été élu mercredi président du conseil de surveillance de la Société du Grand Paris (SGP), provoquant la colère des élus de gauche qui ont dénoncé une "mascarade politique".

André Santini, qui aura 70 ans en octobre, bénéficie d'une dérogation à la limite d'âge de 65 ans fixée dans la loi de 1984 pour la fonction publique et le secteur public.
"J'ai été élu à l'unanimité des présents", a déclaré à la presse, souriant, M. Santini à l'issue de la première réunion du conseil de surveillance de la SGP chargée de réaliser une double boucle de métro automatique autour de Paris.

Dénonçant une "mascarade politique", les présidents de conseils généraux de Seine-et-Marne, de l'Essonne, de Seine-Saint-Denis, du Val-de-Marne et du Val-d'Oise, tous de gauche, qui siègent de droit au conseil de surveillance, avaient décidé de quitter la réunion avant le vote. Le maire PS de Paris Bertrand Delanoë était absent, ainsi que le président du conseil régional d'Ile-de-France Jean-Paul Huchon (PS).
"Nous avons préféré nous retirer pour ne pas donner caution à cette désignation par le président de la République, parmi ses copains", a déclaré devant la presse Claude Bartolone, président PS du Conseil général de Seine-Saint-Denis, pour expliquer le boycott du vote.

Le ministre de l'Aménagement du territoire, Michel Mercier, a fixé comme objectif au conseil de surveillance d'approuver le dossier du débat public sur le Grand Paris, pour qu'il puisse être lancé dès le 1er octobre.
Il l'a aussi chargé de préparer les contrats de développement territorial pour réaliser la double boucle de métro qui doivent être signés d'ici la fin 2012.

André Santini, également conseiller régional, vice-président de la Communauté d'agglomération Grand Paris Seine ouest, président du Syndicat des eaux d'Ile-de-France et président du comité de bassin de l'Agence de l'eau Seine-Normandie, a annoncé qu'il renoncera à certaines de ses responsabilités, sans pouvoir encore préciser lesquelles.

Commentaires

André Santini élu, sans surprise, président du directoire de la société du Grand Paris

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Diagnostic, entretien et réparation des ouvrages en béton armé en 44 fiches pratiques

Diagnostic, entretien et réparation des ouvrages en béton armé en 44 fiches pratiques

Date de parution : 03/2020

Voir

Valorisation de l’immobilier d’entreprise par l'externalisation des actifs et autres solutions

Valorisation de l’immobilier d’entreprise par l'externalisation des actifs et autres solutions

Date de parution : 02/2020

Voir

Contrats publics n° 206 - Février 2020

Contrats publics n° 206 - Février 2020

Date de parution : 02/2020

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur