Etat et collectivités

André Laignel, candidat à la présidence de l’Association des Maires de France

Le maire PS d’Issoudun, André Laignel, a annoncé mercredi qu’il serait candidat à la présidence de l’Association des Maires de France (AMF), qui désignera son principal responsable lors de son congrès du 25 au 27 novembre à Paris.
M. Laignel, actuel secrétaire général de l’AMF, sera opposé au président sortant, le maire UMP de Lons-le-Saunier, Jacques Pélissard, a indiqué M. Laignel à la presse.
« Je pars pour défendre mes idées », a déclaré M. Laignel en se fixant pour objectif de dépasser la barre des 30% des voix. Chaque maire a une voix, a-t-il indiqué, et 34.000 communes comptent moins de 2.000 habitants. Dans ces conditions, 80% des présidents des associations départementales de maires sont à droite et ses chances d’être élu, a-t-il estimé, sont nulles.
L’AMF, qui regroupe près de 36.000 maires et présidents de communautés, est administrée par un bureau de 36 membres paritaire, avec 18 représentants de droite et 18 représentants de gauche. Le président est élu pour trois ans dans le cadre d’un scrutin majoritaire à deux tours, et, le bureau dans le cadre d’un scrutin de liste à un tour.
Le trésorier actuel, Michel Charasse (Puy-Guillaume, Puy-de-Dôme), ne se représentera pas, a par ailleurs indiqué M. Laignel.

AFP

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X