En direct

Amiens Hôpital : solution préfabriquée pour tenir les délais

E. G. |  le 23/08/2007  |  TechniqueNordOise

Sur les premiers chantiers qui s’ouvrent à l’entrée du CHU d’Amiens, les entreprises Brézillon (groupe Bouygues) et Nord-France ont choisi de répondre avec une solution préfabriquée, les Prémurs de l’industriel Rector, pour satisfaire aux délais très courts. « Nous disposons de onze mois pour élever un parking de 14 500 m2, un internat de 40 chambres avec une salle de restauration et des cuisines, et une loge de gardien. Il faut aussi détourner les réseaux pour libérer l’espace nécessaire aux nouveaux bâtiments de l’hôpital. C’est un délai impératif redoutable », expose Jean-Marie Gonsolin, P-DG de Nord-France.

Le parc de stationnement de 600 places (deux niveaux) a été réalisé en dix semaines par un assemblage d’éléments en béton sur mesure de 2,40 m x 5,50 m, préfabriqués en atelier chez l’industriel Rector à Longueil-Sainte-Marie (Oise). « Les poutres et les plaques sont toutes dessinées avec un léger biais pour permettre l’écoulement des eaux ». Le plancher de l’internat a été coulé sur place, ainsi que la façade béton.

Deux mois pour le gros œuvre. Aux côtés de ces chantiers, la filiale de promotion de Bouygues, Sodearif, a confié à Brézillon le premier chantier du projet hospitalier, un partenariat public-privé doté d’un bail emphytéotique sur dix-huit ans. Ce bâtiment de 1 000 m², destiné à la stérilisation du matériel médical, est doté d’un budget de 6 millions d’euros. « Avec un impératif de dix mois pour livrer ce chantier, nous nous contentons de deux mois pour le gros œuvre car il faut consacrer l’essentiel du temps à veiller au process très complexe. La solution Prémur de Rector permet de décrocher ce type de chantier en réduisant le délai de moitié par rapport aux solutions coulées en banches, et de maîtriser les coûts », assure Philippe Vacher, chef de projet. Les parois verticales en béton sont en effet glissées dans un coffrage cubique, avec une grue et un bélier pour retourner les plaques. Livré à plat et ensuite redressé, le Prémur est fixé par trois compagnons qui n’ont pas eu besoin de suivre une formation particulière.

Commentaires

Amiens Hôpital : solution préfabriquée pour tenir les délais

Votre e-mail ne sera pas publié

Librairie du Moniteur

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Amélioration et renforcement des sols - AMSOL - Tomes 1 et 2

Amélioration et renforcement des sols - AMSOL - Tomes 1 et 2

Prix : 0.00 €

Voir

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Livre

Prix : 24.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur