Environnement

Amiante : Rachida Dati affirme avoir triplé les moyens d’enquête

Mots clés : Bâtiment et santé

Rachida Dati, garde des Sceaux, a affirmé avoir obtenu « le triplement des moyens d’enquête dédiés au dossier amiante » alors que les victimes de l’amiante et leurs familles ont manifesté ce week-end, comme chaque année, à Paris pour hâter la tenue du procès sur cette affaire.

Dans un communiqué reçu samedi par l’AFP, la ministre précise que « l’équipe est désormais composée de 11 enquêteurs chargés exclusivement des dossiers de l’amiante ». Elle ajoute que « l’office central de lutte contre les atteintes à l’environnement et à la santé publique (OCLAESP) est maintenant composé de 42 enquêteurs spécialisés ».
Les représentants de l’association nationale de défense des victimes de l’amiante (Andeva) ont été reçus vendredi au ministère.
Selon le communiqué, « les 54 procédures pénales actuellement en cours sont regroupées dans les pôles de santé publique des tribunaux de Paris et Marseille et suivies par des magistrats spécialisés, dans un souci d’efficacité ».
Les familles et les victimes de l’amiante manifestent à chaque rentrée depuis quatre ans, pour que se tienne le « procès de l’amiante » et dénoncer le « scandale » d’une instruction judiciaire loin d’être close 12 ans après les premières plaintes.
©AFP

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X