En direct

Amélioration du sol d’assise d’une école maternelle
© URETEK®
Publi-rédactionnel

Amélioration du sol d’assise d’une école maternelle

le 29/06/2020  |  France

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Chantiers
France
Valider

Actuellement en pleine restructuration, l’école maternelle Jacqueline Quatremaire de VILLETANEUSE (93) a récemment été reprise en sous-œuvre par injection de résine expansive pour stabiliser deux de ses bâtiments tandis que le dernier a été traité par mesure préventive avant la réalisation de l’ensemble des travaux.

Un agrandissement pour l’avenir

Construit en 1973, cet établissement scolaire accueille cette année plus de 200 jeunes enfants pour leur cursus éducatif de maternelle ainsi que pour leurs activités périscolaires à travers un centre de loisirs. D’ici 2025, et en l’état actuel des choses, l’accroissement de la population locale rendra le nombre de places disponibles insuffisant. Afin d’anticiper cette évolution démographique, la ville de VILLETANEUSE a mis en place un projet de restructuration de l’école pour l’agrandir tout en la rendant plus accueillante et plus verte. Pour mener à bien cette opération d’envergure en toute sécurité, un traitement des sols d’assise était alors nécessaire.

Des tassements différentiels résorbés

Ce groupe scolaire regroupe 3 bâtiments de type R+0 à R+1 sur vide sanitaire reposant sur des fondations superficielles. Au gré des saisons, des fissurations traversantes se sont développées :

  • Horizontalement en pied de quille,
  • Obliquement sur les refends radiaux et refends Sud,
  • Verticalement sur une partie des façades nord et sur plusieurs zones d’harpage à angle obtus.

Les sondages géotechniques réalisés par SEMOFI ont démontré que ces désordres résultaient d’un sol d’assise (remblais + éboulis) localement décomprimé sus-jacent à des terrains argilo-marneux particulièrement sensibles aux phénomènes de retrait-gonflement. L’amélioration des caractéristiques mécaniques du sol avait alors 2 objectifs complémentaires :

  • Le compactage et la consolidation des sols d’assise pour augmenter la portance,
  • Le traitement des sols sensibles aux variations hydriques de façon à ce que ces derniers ne soient plus sujets au retrait-gonflement

La résine expansive URETEK® à la rescousse

Après avoir minutieusement défini les modalités d’intervention, les équipes URETEK® ont réalisé des percements le long des fondations avec un point d’injection tous les mètres linéaires (ml) et au niveau des dallages avec un point d’injection tous les m². Une fois les canules mises en place, les injections de la résine GEOPLUS ont été effectuées directement sous les 720 ml de semelles filantes puis sur plusieurs niveaux jusqu’à 4 mètres de profondeur par rapport au terrain naturel.

En l’espace de 29 jours, les fondations ont été reprises sous l’ensemble de l’établissement tout en préservant la coactivité avec les autres acteurs engagés dans le projet. La restructuration prendra fin en septembre 2020.

Une solution parfaitement adaptée

Au sein de l’appel d’offres publié par la maîtrise d’ouvrage, les critères de choix étaient très explicites pour la réalisation des injections de résine. De nombreuses caractéristiques devaient remplies, parmi elles :

  • La réaction rapide de la résine : pour éviter tout risque de réaction à retardement, les effets du traitement devaient impérativement être quasi instantané. L’expansion de la résine ne durant que quelques secondes, ce critère a été validé.
  • Les contrôles : à tout moment, l’ouvrage devait être surveillé pour relever ses moindres réactions et adapter le traitement en temps réel. Comme sur les autres chantiers, un contrôle permanent au niveau laser a été mis en place.
  • La compatibilité environnementale : la résine employée devait respecter les normes en vigueur d’un point de vue environnemental. Pour preuve, la résine URETEK GEOPLUS® bénéficie de l’agrément EXCELL PLUS stipulant qu’elle ne représente aucun risque de contamination en zone sensible à court ou long terme. Ainsi la résine n’aura aucun impact sur les enfants ni même les eaux souterraines.
  • La durabilité dans le temps : le traitement devait rester actif pendant minimum 50 ans.
  • L’espace restreint : la mise en œuvre peu invasive de cette technique permettait d’intervenir en zone confinée et difficile d’accès sans que cela ne nécessite d’aménagement particulier.
  • Le planning d’intervention : le calendrier d’intervention devait être suivi à la lettre pour ne pas nuire à la poursuite des travaux et respecter l’échéance globale du projet !

Le saviez-vous ?
Depuis 2015, la société URETEK® dispose d’un Avis Technique du CSTB* pour son procédé Deep Injections prouvant ainsi son savoir-faire et sa parfaite maîtrise technique.
>> *ATec n° 3.3/18-966_V1 valable jusqu’au 31 juillet 2023


Les intervenants

  • Ville de VILLETANEUSE - Maître d’ouvrage
    MAZABA Architectes  - Maître d’œuvre / Architecte
    SEMOFI - Bureau d’études Géotechnique
    ERIBOIS - BET Structure
    Alpha contrôle - Bureau de contrôle
    URETEK® - Ent. de fondations spéciales

Contenu proposé par URETEK®

Commentaires

Amélioration du sol d’assise d’une école maternelle

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

170 séquences pour mener une opération de construction

170 séquences pour mener une opération de construction

Date de parution : 01/2020

Voir

55 outils pour la conduite de chantier

55 outils pour la conduite de chantier

Date de parution : 01/2020

Voir

La maintenance des bâtiments en 100 fiches pratiques

La maintenance des bâtiments en 100 fiches pratiques

Date de parution : 06/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur