En direct

Alzette-Belval rend durable l'ancien territoire minier

Philippe Bohlinger |  le 30/03/2018  |  Collectivités localesMeurthe-et-MoselleMoselle

Lorraine -

L'écocité Alzette-Belval, à la frontière luxembourgeoise, appuie ses premiers coups de pioche par l'affirmation de ses ambitions en matière de développement durable. L'établissement public d'aménagement (EPA) Alzette-Belval, pilote de l'opération d'intérêt national (OIN), vise le label national Ecoquartier pour les 26 opérations prévues. Cinq d'entre elles font l'objet des premières chartes d'engagement qui seront signées en juin.

Charte de développement durable. De plus, la convention passée en juillet dernier entre l'EPA et Cerqual Qualitel Certification entend certifier NF Habitat, voire NF Habitat HQE ou E+C-, les 8 300 logements programmés sur les 210 ha de l'OIN. L'initiative encourage ainsi les promoteurs locaux à intégrer ces normes. L'EPA devrait aussi conclure, avant l'été, une charte de développement durable avec la communauté de communes du Pays Haut Val d'Alzette et les huit communes de Moselle et Meurthe-et-Moselle concernées par l'opération. « La recherche de la qualité d'aménagement et de construction gagne en pertinence dès lors qu'elle est partagée sur l'ensemble d'un territoire », insiste Jean-Christophe Courtin, directeur général de l'EPA.

Le chantier de la friche sidérurgique de Micheville, épicentre de l'OIN, progresse dans ce sens. Les 46 ha confiés au groupement d'urbanisme-architecture Artelia-Devillers bénéficient du soutien du Programme d'investissements d'avenir (PIA) sur les volets « Concevoir un écosystème urbain » et « Démonstrateur de la gestion des eaux pluviales sur remblais sidérurgiques ».

Label E+C-. Sur l'Ecoparc, première tranche de Micheville, Linkcity livrera en septembre 183 logements soutenus par le fonds « Ville de demain » du PIA dans l'objectif d'atteindre le label E+C-. Ils précéderont de peu la réhabilitation des 2 100 m2 du « Laboratoire », en cours de désamiantage- déconstruction. Ce vestige du passé sidérurgique sera converti, moyennant 4,3 M€ HT, en un bâtiment tertiaire à énergie positive d'ici à mai 2019.

Parallèlement, l'aménagement de la tranche 2 de Micheville (10 M€ HT) a été amorcé en ce mois de mars. Lingenheld réalise les terrassements et le chantier de viabilisation est en cours d'attribution. La communauté de communes et son maître d'œuvre K-Architectures vont clôturer, le 6 avril, l'appel d'offres des travaux du pôle culturel de 12 M€ HT.

Micheville étant bien engagé, l'EPA déclenche les manœuvres sur les autres zones : Rédange-Coteau, Boulange-Quartier de La Mine et la ZAC de Cantebonne, à Villerupt. Elles représentent au total près de 1 100 logements prévus.

PHOTO - 12228_747737_k2_k1_1775663.jpg
PHOTO - 12228_747737_k2_k1_1775663.jpg

Commentaires

Alzette-Belval rend durable l'ancien territoire minier

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Livre

Prix : 24.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX