Industrie/Négoce

Altrad s’offre le maillot du XV de France pour 35 millions d’euros

Mots clés : Sport

Le groupe de Mohed Altrad devient le sponsor maillot du XV de France jusqu’en 2023 a annoncé lundi 8 janvier la Fédération française de rugby.

Les soupçons de conflit d’intérêts n’y auront rien fait. Contre « au moins 35 millions d’euros », le groupe de matériel de BTP Altrad, s’est offert le sponsoring maillot de l’équipe de France de rugby. Le président de la FFR, Bernard Laporte dont la société de conseil BL Communication était liée par un contrat privé avec Mohed Altrad, a promis de « garantir le sentiment d’impartialité » après les recommandations du comité d’éthique et de déontologie du rugby français, qui a réclamé la mise en place de « garde-fous » pour éviter tout favoritisme. « Le rapport du comité d’éthique et de déontologie atteste l’existence de situation(s) similaire(s) dans d’autres disciplines et l’absence de conflit d’intérêt », a estimé Bernard Laporte.

« Je veux utiliser l’image de l’Équipe de France pour générer des recettes pour le monde amateur. Le XV est la vitrine du rugby français et le principal outil de promotion. Aujourd’hui, j’assume de mettre un fleuron industriel français sur le maillot pour développer notre sport », s’est-il justifié après le feu vert du comité directeur de la FFR.

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X