En direct

Alsace Le bouquet bio-énergétique se diversifie

Laurent miguet |  le 02/08/2007  |  EnergieHaut-RhinFrance entière

Jusqu’ici centré sur le bois, le bouquet bio-énergétique alsacien se diversifie vers l’amont et vers l’aval, pour produire de la chaleur et de l’électricité. Autour des fumiers, lisiers et autres déchets organiques produits par l’exploitation du lycée agricole d’Obernai, deux autres gisements d’énergie pourraient se regrouper dans une unité de production de biogaz par un cogénérateur de 100 kW : la charcuterie industrielle Stoeffler envisage de transformer ses déchets gras en chaleur ; la communauté de communes du Mont-Sainte-Odile cherche à valoriser ses déchets verts.

Un lotissement chauffé au lisier de porc. Après la conclusion positive d’une pré-étude de faisabilité menée par l’association rhônalpine Centre d’exploitation et de recherche sur la biomasse et les énergies renouvelables appliquées (Cerbera), le projet de 600 000 euros est parti fin juin en appel d’offres pour des études techniques nécessitées par la construction des fosses de stockage, du digesteur et du cogénérateur. « D’autres fournisseurs potentiels s’intéressent à l’équipement, en particulier les grandes surfaces alimentaires d’Obernai et les choucroutiers des villages voisins », indique Yvan Tritz, consultant de Cerbera.

A Uhrwiller, l’entreprise agricole Schleiffer s’appuie sur le soutien du Pôle d’excellence rurale énergies nouvelles (Peren, voir encadré ci-contre) d’Alsace du nord pour un autre projet de méthanisation, en phase d’instruction du permis de construire. L’investissement d’environ 700 000 euros porte sur une puissance de 150 kW, issue de la méthanisation de fumier de taurillon et de lisier de porc. L’agriculteur souhaite maintenir à température constante son unité de production d’œufs, vendre sa production électrique au réseau public et envoyer la chaleur du digesteur à méthane dans un réseau qui alimenterait ses bâtiments agricoles et un lotissement voisin. A un stade moins avancé, la chambre d’agriculture du Bas-Rhin recense six autres projets alsaciens de méthanisation de biogaz. Dans Le Haut-Rhin, deux d’entre eux portent sur une puissance d’1 MW.

Le Peren soutient également l’émergence de nouveaux biocombustibles à usage domestique, aux côtés du Comptoir agricole. Cette coopérative basée à Hochfelden planifie un réseau de plate-forme de stockage de biomasse d’origine forestière et céréalière. Le dépôt des premiers permis de construire, pour des cases vrac, laisse envisager la valorisation des pailles de céréales, rafles de maïs, peupliers, saules ou miscanthus sur jachère.

Longueur d’avance outre-Rhin. Les incertitudes qui planent sur la ressource bois énergie alimentent l’effervescence alsacienne : sous l’effet conjugué de l’engouement pour le bois bûche et pour le panneau destiné à la construction, « le tonnage total disponible pour le bois énergie a diminué ces dernières années », indique le dernier rapport d’activité de l’interprofession regroupée par Fibois Alsace. L’exemple donné par le Bade-Wurtemberg stimule également l’énergie rurale alsacienne : « Fin 2005, près de 400 installations de valorisation du biogaz mises en service au cours des dix dernières années portent sur une puissance totale d’environ 100 000 kW », précise Jörg Messner, chargé du développement du biogaz au Land. Les spécialistes évaluent l’investissement à une moyenne de 4 000 euros par KW, dont la moitié pour le BTP, soit 200 millions d’euros.

Sur le marché alsacien émergent, l’Allemagne reproduira-t-elle ses succès enregistrés dans l’éolien et le photovoltaïque ? Présents lors du séminaire franco-allemand sur le biogaz, le 29 juin à l’Euro-Institut de Kehl, plusieurs spécialistes des installations clé en main, issus du Bade-Wurtemberg et de Sarre, se préparent à une telle opportunité.

PHOTO - EST-METHANE1
PHOTO - EST-METHANE1
PHOTO - EST-METHANE2
PHOTO - EST-METHANE2

Commentaires

Alsace Le bouquet bio-énergétique se diversifie

Votre e-mail ne sera pas publié

Librairie du Moniteur

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Amélioration et renforcement des sols - AMSOL - Tomes 1 et 2

Amélioration et renforcement des sols - AMSOL - Tomes 1 et 2

Prix : 0.00 €

Voir

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Livre

Prix : 24.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur