En direct

Jurisprudence

Alpes-Maritimes Le Conseil d'Etat annule la déclaration d'utilité publique de la RN204

REMY MARIO |  le 10/01/1997  |  Alpes-MaritimesFrance AménagementEuropeVar

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Alpes-Maritimes
France
Aménagement
Europe
Var
Architecture
Réglementation
Valider

-Les blocages et retards dans la réalisation des projets d'aménagement, dénoncés par les professionnels des travaux publics et de la construction, demeurent une réalité dans le département. Dernier événement en date : l'annulation par le Conseil d'Etat de la déclaration d'utilité publique (DUP) des travaux de modernisation de la RN204 dans les gorges de Saorge, une des principales opérations du contrat de Plan Etat-région dans les Alpes-Maritimes (110 millions prévus).

Longtemps contestée par l'association Roya Expansion Nature, cette opération vient, en effet, d'être stoppée pour un motif de forme. Le Conseil d'Etat a jugé que, bien qu'ayant « fourni un inventaire de la flore dans la zone considérée », le directeur du parc national du Mercantour n'avait pas été « formellement saisi pour avis dans le cadre de l'étude d'impact, et que cette omission était de nature à vicier la procédure ayant conduit à la déclaration d'utilité publique ». D'où la décision prise, avec pour conséquence une interruption des travaux. L'aménagement prévoit, pour améliorer cet axe de desserte vers le Piémont, la réalisation, sur 2 km environ, de deux ponts (pont amont, terrassements et protections de falaise réalisés, pont aval engagé, soit 20 millions de francs de travaux) et d'un tunnel de 650 m (70 millions) pour lequel un appel à candidatures a été lancé.

Dossier d'étude d'impact à reconstituer

La DDE qui conduit l'opération va devoir, à présent, remettre sur pied un dossier d'étude d'impact actualisé pour en saisir ensuite le parc du Mercantour. Ce qui devrait conduire à l'engagement d'une nouvelle DUP et à un an de procédures supplémentaires. Cette situation traduit les difficultés locales à mener à bien un projet d'infrastructure. Face à des opposants qui, malgré le caractère définitif des procédures engagées, refusent d'abdiquer, l'exécution des opérations doit compter avec des délais considérablement rallongés. En témoigne le cas du doublement de la RN202 en rive droite du Var, l'autre opération majeure du Plan, dont l'administration s'emploie, depuis plusieurs années, à engager la réalisation.

Après une DUP confirmée en 1994, après avoir franchi le cap délicat de l'enquête hydraulique, c'est l'arrêté du préfet autorisant les travaux qui vient d'être attaqué...

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil