En direct

Alpes-Maritimes La course aux multiplexes

REMY MARIO |  le 16/01/1998  |  Collectivités localesUrbanisme commercialBouches-du-RhôneAlpes-MaritimesUrbanisme

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Collectivités locales
Urbanisme commercial
Bouches-du-Rhône
Alpes-Maritimes
Urbanisme
Réglementation
Valider

Aucun multiplexe n'a encore vu le jour dans le département, mais une course de vitesse est engagée entre les opérateurs, soucieux de mener à bien rapidement leurs projets, étant entendu que tous ne pourront pas se réaliser...

Cirmad Grand Sud (groupe Bouygues, Aix-en-Provence) a deux fers au feu, à Nice-Lingostière et à Mandelieu.

A Nice-Lingostière dans la plaine du Var, il vient de déposer un permis de construire pour un complexe de dix salles, avec équipements ludiques et d'animation. L'emplacement prévu est le niveau supérieur du Forum Lingostière - 10 000 m2 actuellement inoccupés. Le cabinet marseillais Bonnel-Gautier-Tarrazi a conçu le projet qui pourrait être lancé avant l'été (une dizaine de mois de travaux). L'investissement est de 50 millions de francs environ. Un exploitant cinématographique, dont le nom est tenu secret, est associé à ce projet.

A Mandelieu, sur la zone d'activités de la Canardière, Cirmad Grand Sud relance en tant que promoteur, avec l'architecte Dan Costa Foru, un complexe de dix salles avec services et loisirs annexes (restauration, jeux vidéo, bowling), ainsi que 250 places de stationnement souterrain. Au total, 8 850 m2 de Shon et un investissement de l'ordre de 50 millions.

Malgré l'annulation récente par le tribunal administratif d'une révision du plan d'occupation des sols (POS) sur le secteur, suite à un déféré préfectoral (risques d'inondation) et un premier projet avorté, les responsables de Cirmad estiment que l'opération peut aboutir, en complément de celle de Nice. « Nous nous sommes basés sur le POS d'origine et anticipons de plus les dispositions du PPR, prévu sur le secteur », expliquent-ils. Le permis de construire est en cours d'instruction ; les travaux pourraient démarrer au début de l'été 1998.

Du côté des autres opérateurs, on compte deux autres dossiers.

A Carros, la ville ambitionne d'accueillir sur le site de la Tourre un complexe de loisirs avec neuf salles de cinéma et installations complémentaires (bowling, dancing, restauration).

L'opération est conduite par Circuit George Raymond et Cible Activités (près de 10 000 m2 Shon, 60 millions de francs d'investissements). Une promesse de vente des terrains a été signée, des permis de construire ont été déposés, mais la mise au point a été retardée par les risques d'inondation, et une étude de protection de la nappe phréatique et des puits de pompage doit être remise à la DDASS et à la DDAF (les directions départementales des affaires sanitaires et sociales, et de l'agriculture et de la forêt).

A l'Arénas le complexe le plus important : vingt salles dans un ensemble de 30 000 m2 sont prévues. Ce projet, qui a le soutien de la ville de Nice, est « porté » par Quillery-HDI-Rossi (architecte : Danièle Dogliani), avec UGC Méditerranée (Raoul Aubert) et Pathé. Il doit faire prochainement l'objet d'un dépôt de dossier en commission départementale d'équipement commercial (CDEC).

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Ré(investir) les toits

Ré(investir) les toits

Date de parution : 11/2020

Voir

Marchés privés de construction : guide de rédaction des contrats

Marchés privés de construction : guide de rédaction des contrats

Date de parution : 11/2020

Voir

L'urbanisme commercial

L'urbanisme commercial

Date de parution : 11/2020

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil